LE GUÉPARD, Giuseppe Tomasi di LampedusaFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une fresque désabusée

Le Guépard offre en effet une interprétation désabusée d'un épisode ordinairement présenté comme glorieux du Risorgimento, à savoir la conquête de la Sicile par les Chemises rouges de Garibaldi, en 1860. Émissaire de Victor-Emmanuel II, premier souverain de l'Italie unifiée, le sénateur Chevalley ne parviendra pas à convaincre le prince Salina que le cours nouveau de l'Histoire puisse tirer l'île de son sommeil éternel. « Toutes les manifestations siciliennes sont des manifestations oniriques, même les plus violentes : notre sensualité est désir d'oubli, nos coups de fusil ou de couteau désir de mort ; désir d'immobilité voluptueuse, c'est-à-dire encore de mort, que notre paresse. » Au temps des lions et des guépards, succédera, selon cet emblématique Guépard, le temps des chacals et des hyènes.

Ce vieil aristocrate, qui porte le prénom stendhalien de Fabrizio, s'intéresse davantage aux mouvements des planètes qu'aux péripéties politiques, alors que son séduisant neveu Tancredi participe par opportunisme aux combats des garibaldiens, ce qui lui permettra de rester du côté du pouvoir. Son mariage avec Angelica, la fille du riche parvenu don Calogero qui a réussi à ramper jusqu'au poste de maire, scelle l'alliance entre une aristocratie terrienne sur le déclin, invitée à trouver sa place dans l'Italie à peine unifiée, et les nouveaux riches ralliés au régime. Ce compromis dissimulé sous une histoire d'amour symbolise le transformisme qui a caractérisé la vie parlementaire italienne jusqu'à nos jours (si l'on excepte les vingt années de fascisme, dont le souvenir encore trop cuisant dans les années 1950 explique la réaction négative d'une certaine critique marxisante). Il faut donc que tout change pour que rien ne change.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LE GUÉPARD, Giuseppe Tomasi di Lampedusa  » est également traité dans :

LE GUÉPARD, film de Luchino Visconti

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 191 mots
  •  • 2 médias

Après le superbe mélodrame social Rocco et ses frères ( Rocco i sui fratelli , 1960), et presque dix ans après Senso (1954), qui se déroule dans la Venise de 1866 en guerre avec l'Autriche, Luchino Visconti (1906-1976) renoue avec l'histoire en adaptant l'unique roman, publié en 1958, de l'aristocrate sicilien Giuseppe Tomasi di Lampedusa (1896-1957). Mais au lieu de raconter une tragédie amour […] Lire la suite

TOMASI DI LAMPEDUSA GIUSEPPE (1896-1957)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 352 mots
  •  • 1 média

Duc de Palma et prince de Lampedusa, Giuseppe Tomasi di Lampedusa est le descendant d'une des grandes familles aristocratiques de Palerme. Après des études de droit à Turin, sa vie se partage entre la lecture, les voyages et une production littéraire dont la publication sera posthume. Refusé par Einaudi, Le Guépard ( Il Gattopardo , 1958) retient l'attention de l'écrivain Giorgio Bassani et de la […] Lire la suite

Pour citer l’article

Gilbert BOSETTI, « LE GUÉPARD, Giuseppe Tomasi di Lampedusa - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-guepard-giuseppe-tomasi-di-lampedusa/