LE FESTIN NU, William BurroughsFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Voyage dans les sociétés de contrôle

Par-delà le récit de l'expérience du drogué, l'entreprise de Burroughs est morale, presque puritaine, sous des aspects pornographiques. Plus largement encore, son projet est politique : l’écrivain dénonce le contrôle exercé par ceux qui détiennent le pouvoir, lance un appel à la résistance en recourant aux registres de la fiction, du documentaire et de la science-fiction (une entreprise qui se prolongera, entre 1966 et 1969, avec la grande trilogie que forment La Machine molle, Le Ticket qui explosa et Nova Express). Archétype du pouvoir, le diabolique docteur Benway, du centre de sa toile, dirige les services de Démoralisation totale dans la république d'Annexie, et montre combien les humains sont sensibles à l'humiliation sexuelle. Le texte énumère à plaisir les formes d’assujettissement qui combinent sadisme et technologie et qui n’épargnent personne. Dans cette utopie négative, ce « gullivérisme » délirant, en effet, les Contrôleurs sont eux-mêmes des intoxiqués du contrôle. Le monde, ici, se répartit entre Factualistes, Divisionistes, Liquéfactionistes et Émissionistes qui assurent leur autorité sur les masses par des manipulations tant biologiques que psychiques. De la république d'Annexie à celle de Libertie, l'humanité se voit soumise à un clivage manichéen, tandis que l'authenticité doit s’effacer devant les impératifs de « l'algèbre du besoin ». Dans son cheminement vers le silence, le narrateur, véritable expérience in vivo, refuse le « vieux coup vénusien », l'orgasme du lobby matriarcal à « l'entrecuisse en nage ». Il vise le « spermanent », lorsque sous le « flash de l'orgasme, Dieu apparaît au fond du cratère anal ».


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  LE FESTIN NU, William Burroughs  » est également traité dans :

BURROUGHS WILLIAM (1914-1997)

  • Écrit par 
  • Gérard-Georges LEMAIRE
  •  • 1 917 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De « Junkie » au « Festin nu » »  : […] William Seward Burroughs est né le 5 février 1914 à Saint Louis dans le Missouri. Il fait ses études à Harvard, puis voyage en Europe en 1936 (Paris, Vienne, Budapest, Dubrovnik), retourne à Vienne l'année suivante pour étudier la médecine. À Dubrovnik, il épouse Ilse Klapper pour lui permettre d'obtenir la citoyenneté américaine. De retour aux États-Unis, il s'intéresse à différentes disciplines, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-burroughs/#i_31551

Pour citer l’article

Michel FABRE, « LE FESTIN NU, William Burroughs - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-festin-nu/