LE FAUVISME OU L'ÉPREUVE DU FEU. ÉRUPTION DE LA MODERNITÉ EN EUROPE (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le musée d'Art moderne de la Ville de Paris a poursuivi par une grande rétrospective consacrée au fauvisme l'ambitieuse politique d'expositions qu'il consacre depuis plusieurs années, à l'initiative de sa directrice, Suzanne Pagé, à l'histoire de l'art du xxe siècle. Intitulée Le Fauvisme ou « l'épreuve du feu ». Éruption de la modernité en Europe, cette manifestation a, durant les quatre mois de sa durée (du 29 octobre 1999 au 27 février 2000), remporté un grand succès public, succès mérité tant par le nombre et la qualité des œuvres réunies, qui occupaient à peu près tout l'espace disponible du musée, que par l'envergure et la profondeur du propos.

Le Fauvisme ou « l'épreuve du feu » était en réalité constitué de deux expositions qui, sans être distinctes, avaient chacune leur logique propre : la première était dévolue principalement aux artistes français. Centrée sur les années 1905-1907, elle se poursuivait cependant jusque vers 1910. Derain et Matisse, Van Dongen et Vlaminck, Dufy, Friesz, Braque et jusqu'à Metzinger et Delaunay étaient exposés. Venaient ensuite les « fauves d'Europe » (1905-1913), où étaient présentés, mais dans la perspective de leur rattachement au fauvisme, de nombreux peintres. D'abord les expressionnistes : Munch, les Allemands et les Russes de la Brücke (Kirchner, Schmidt-Rottluff, Heckel, Nolde) et du Blaue Reiter (Jawlensky, Münter, Marc, Kandinsky), mais aussi des Tchèques, des Hongrois, des Belges, des Suisses, des Écossais ou des Finlandais, le parcours s'achevant en Russie.

Cette masse considérable de peintures était fort clairement et intelligemment structurée autour des principaux centres du fauvisme : on ne peut que louer la présentation des œuvres et leur agencement logique et formel, aussi bien à l'intérieur de chaque salle que dans la continuité de l'exposition. Le plaisir du visiteur était multiple : celui d'abord de revoir des tableaux ou des ensembles bien connus, mais aussi celui de la découverte de pei [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Barthélémy JOBERT, « LE FAUVISME OU L'ÉPREUVE DU FEU. ÉRUPTION DE LA MODERNITÉ EN EUROPE (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-fauvisme-ou-l-epreuve-du-feu-eruption-de-la-modernite-en-europe/