LE DOMAINE (L. Peries)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec la guerre d'insurrection opposant les Tigres de Libération de l'Eelam tamoul au pouvoir de Colombo, le Sri Lanka n'a longtemps revêtu aucune autre actualité pour le reste du monde. Pourtant, dans un pays de dimension modeste, aux prises avec de grandes difficultés économiques, et qui n'a jamais pu briser sa dépendance culturelle avec le continent indien qui le domine de sa gigantesque stature, le cinéma a persisté à tisser des liens entre les différentes ethnies de l'île. Dans le paysage d'une production limitée, d'abord tamoule et à vocation fortement commerciale (pâle imitation du « Bollywood » voisin), on distingue en parallèle des œuvres qui, aujourd'hui comme hier, viennent nourrir un cinéma adulte, cultivé, qui donne à réfléchir et à regarder. Au sein de cette production, que l'on peut qualifier d'auteur dans une perspective occidentale, Lester James Peries incarne une figure tutélaire, reconnue non seulement dans son pays mais aussi en Occident. Né en 1919, plus de vingt ans avant la naissance du cinéma au Sri Lanka, formé en Grande-Bretagne, épris de culture occidentale, il n'a jamais renoncé à sa culture d'origine – celle de sa naissance et qui a marqué ses débuts de cinéaste –, afin de transmettre une certaine vision de la société cinghalaise et de son développement dans l'Histoire.

Le Domaine (2003) semble trouver son origine aux antipodes culturelles de son pays, puisqu'il s'inspire d'une pièce de Tchekhov. Mais c'est oublier que, à la suite d'un bref séjour à Columbo, où il noua une liaison amoureuse, l'écrivain russe a laissé des traces profondes dans l'intelligentsia, et notamment chez Martin Wickramasinghe, un auteur que Lester James Peries admire et qu'il a adapté au cinéma avec Changements au village.

Lester James Peries a retrouvé dans La Cerisaie, pièce écrite par Tchekhov en 1904, la description prophétique d'une société prérévolutionnaire, qui partage bien des points avec celle de la société du Sri Lanka de la fin des années 1980, quand la grande révolte de 1 [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Hubert NIOGRET, « LE DOMAINE (L. Peries) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-domaine/