LE DÉSESPÉRÉ, Léon BloyFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La passion de Caïn

Largement inspiré de la propre vie de Bloy, Le Désespéré s'ouvre et se clôt sur une agonie : à la mort du père de Caïn Marchenoir, auquel ce dernier, arrivé trop tard, ne peut apporter un dernier réconfort, répond celle, atroce, du « héros » lui-même, en pleine rue, privé du secours des derniers sacrements. Entre les deux, le récit retrace les étapes d'un chemin de croix. Marchenoir quitte Périgueux pour la Grande-Chartreuse, où il croit un temps trouver la paix dans une retraite monacale. Mais il lui faut bientôt se résoudre à rejoindre, à Paris, Véronique, une jeune prostituée qu'il a recueillie et convertie, et avec laquelle il entretient une relation déchirée entre désir coupable et aspiration à la chasteté. À son arrivée, il apprend que Véronique s'est tondue et brisé les dents pour ne plus plaire aux hommes. Tous deux reprennent leur existence commune, exaltée et misérable. Marchenoir accepte, pour survivre, de collaborer au journal Pilate. Mais au cours d'un dîner qui réunit, chez le directeur Beauvivier, quelques figures consacrées du monde des lettres, il provoque un scandale. La dernière partie, intitulée « La fin », est le récit d'un double enfermement : de Véronique dans un mysticisme qui tourne à la démence, et de Marchenoir dans une rage misanthrope qui lui inspire un pamphlet, Le Carcan, dont l'échec commercial l'achève. C'est au retour de l'asile où Véronique vient d'être internée que Marchenoir meurt, écrasé par un camion.

Du roman, Le Désespéré n'a que le nom et l'apparence. Si la structure circulaire semble obéir à une logique narrative somme toute traditionnelle, le récit, en réalité, juxtapose des scènes et des morceaux de bravoure sans véritables liens, de genres et de tons disparates : verve polémique de la satire et du pamphlet, lyrisme de l'exaltation mystique, vision à la fois épique et fantastique du mal et de la souffrance éternels et universels viennent nourrir un flot verbal ininterrompu qui fait du [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Guy BELZANE, « LE DÉSESPÉRÉ, Léon Bloy - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-desespere/