LE DÉCAMÉRON, BoccaceFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La peste à Florence

À l'instar du Canzoniere de son ami Pétrarque (1304-1374), cet ouvrage n'est pas un recueil mais un livre, conçu pour couvrir un vaste terrain sur le plan du récit mais aussi des problèmes sociaux et moraux. Le « cadre » est la relation du séjour à la campagne de sept jeunes femmes et de trois hommes, qui fuient la grande peste de 1348 sévissant à Florence où ils décideront par la suite de rentrer. Une parenthèse donc, dont la séance de contes est chaque jour le moment culminant, suivi de chants et de danses. Cependant la peste, longuement décrite dans l'Introduction, demeure à l'arrière-plan des nouvelles, qui veulent être aussi des leçons de lucidité, d'humour, de sagesse tolérante et de « bon gouvernement » de l'individu dans un monde opaque et violent dont le fléau a révélé la fragilité en brisant tous les liens familiaux, sociaux, et toutes les normes morales : « Car, non seulement les gens mouraient sans une nombreuse assistance féminine, mais beaucoup d'entre eux quittaient cette vie sans témoins, et à un très petit nombre étaient accordées les pitoyables plaintes ou les larmes amères de leurs proches. En échange, on s'habituait généralement à rire, à plaisanter, à festoyer ensemble : les femmes, oublieuses de leur bonté naturelle, avaient fort bien appris ce comportement utile à leur santé. »

Boccace n'a pas inventé le cadre narratif qui préside au Décaméron. Mais chez lui celui-ci est contemporain, et aussi fonctionnel : il institue un point de vue sur le monde raconté, même si le groupe des conteurs reste fortement stylisé. Boccace figure aussi dans le texte comme « auteur », c'est-à-dire compilateur et rédacteur de nouvelles « racontées par d'autres ». La Préface expose ses motivations : il entend apporter une distraction instructive aux dames qui souffrent de l'amour et, à la différence des hommes, ne disposent d'aucun dérivatif. La conclus [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Autres références

«  LE DÉCAMÉRON, Boccace  » est également traité dans :

MOYEN ÂGE - La littérature en prose

  • Écrit par 
  • Nicola MORATO
  •  • 6 839 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La prose aux XIVe et XVe siècles »  : […] La transition entre ancien français et moyen français se conclut vers le milieu du xiv e  siècle. Elle s’accompagne d’une réorganisation globale du système stylistique et thématique, sur le fond d’une transformation profonde des structures des savoirs littéraires et pratiques, qui nécessitent désormais la prose pour la mise en écrit, la communication, la transmission et l’archivage de toutes sorte […] Lire la suite

Pour citer l’article

Claudette PERRUS, « LE DÉCAMÉRON, Boccace - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-decameron/