LAVIS

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 356 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Fresque et paysage au lavis sous les Tang »  : […] La dynastie Tang, époque puissante, luxueuse et raffinée, a dû connaître un remarquable épanouissement de la peinture, d'abondants témoignages littéraires en font foi. Mais les œuvres qui subsistent encore aujourd'hui sont rarissimes, douteuses et contradictoires, de sorte que l'étude de la peinture Tang représente dans une large mesure une discussion dans le vide. La plus robuste expression de la […] Lire la suite

DESSIN

  • Écrit par 
  • Robert FOHR, 
  • Geneviève MONNIER
  •  • 6 940 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les lavis et la tempera  »  : […] Le lavis est le procédé le plus répandu pour donner une teinte au dessin, en particulier au dessin à la plume ; il est composé d'encre de Chine (lavis gris ou brun) ou d'encres de couleurs (lavis de couleurs), diluées dans de l'eau et appliquées au pinceau. Le lavis brun, obtenu à partir d'une encre brune plus ou moins diluée et dont la teinte va ainsi du mordoré le plus léger au brun le plus somb […] Lire la suite

HUGO VICTOR

  • Écrit par 
  • Pierre ALBOUY, 
  • Pierre GEORGEL, 
  • Jacques SEEBACHER, 
  • Anne UBERSFELD, 
  • Philippe VERDIER
  •  • 13 601 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La métamorphose et le jeu du sens »  : […] C'est donc sous le signe de l' écart et du jeu qu'il convient de considérer l'œuvre graphique de Hugo dans ses manifestations originales. Écart par rapport aux formes « majeures » de l'art et à leurs disciplines et conventions ; jeu du corps et de l'imagination agissant librement sur les matériaux ou se laissant « agir » par eux, jeu interne des structures formelles et sémantiques, dont l'irrati […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « Apparition du suiboku »  : […] L'introduction du Zen (le Chan chinois) fit connaître la calligraphie des Song qui, très virile, se répandit parmi les moines, puis parmi les guerriers. Mais c'est la peinture monochrome des Song et des Yuan qui devait exercer sur les Japonais une véritable fascination. Le lavis ( suiboku ) permettait de modeler les formes, au moyen de touches et de taches, et de suggérer, grâce à l'encre plus ou […] Lire la suite

PEINTURE - Les techniques

  • Écrit par 
  • Marie MATHELIN, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Jean RUDEL, 
  • Pierre RYCKMANS
  •  • 13 202 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Chine »  : […] L'application du terme « lavis » à la peinture chinoise est assez malencontreuse. Bien que techniquement pertinente, la notion peut être source de malentendus ; en Occident en effet, elle ne désigne qu'une forme particulière – et relativement mineure – des arts graphiques, alors qu'en Chine elle s'identifie au concept même de peinture. Plutôt que d'utiliser le terme de lavis, il vaut mieux employ […] Lire la suite


Affichage 

Le Jugement de Salomon, N. Poussin

Le Jugement de Salomon, N. Poussin

photographie

Nicolas Poussin, Le Jugement de Salomon 1649 Plume et pierre d'Italie, lavé de bistre 24,8 cm x 38,5 cm École nationale supérieure des beaux-arts, Paris 

Crédits : École nationale supérieure des beaux-arts, Paris

Afficher

Le sommeil de la raison engendre les monstres

Le sommeil de la raison engendre les monstres

photographie

Le sommeil de la raison engendre les monstres, planche 43 des Caprices de Goya, 1799 Eau-forte et lavis à l'aquatinte Collection particulière 

Crédits : Index/ Bridgeman Images

Afficher

Louis de Lorraine-Guise par Jacques Callot

Louis de Lorraine-Guise par Jacques Callot

photographie

Louis de Lorraine-Guise par Jacques Callot (1592-1635), craie noire et lavis brun Christie's Images, Londres 

Crédits : Christie's Images, Bridgeman Images

Afficher

Le Jugement de Salomon, N. Poussin

Le Jugement de Salomon, N. Poussin
Crédits : École nationale supérieure des beaux-arts, Paris

photographie

Le sommeil de la raison engendre les monstres

Le sommeil de la raison engendre les monstres
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie

Louis de Lorraine-Guise par Jacques Callot

Louis de Lorraine-Guise par Jacques Callot
Crédits : Christie's Images, Bridgeman Images

photographie