LASER MÉGAJOULE (L.M.J.)

NUCLÉAIRE ARMEMENT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Thierry MASSARD
  •  • 1 836 mots

1943 Manhattan Project, premier programme américain destiné à la fabrication des bombes atomiques fondées sur la fission des atomes d'uranium 235 et de plutonium. 1945 Première explosion expérimentale, le 16 juillet, d'une bombe atomique (au plutonium) américaine à Alamogordo, région désertique (Jornada del Muerto) de l'État du Nouveau-Mexique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-reperes-chronologiques/#i_33394

HISTOIRE DE LA TECHNIQUE DU LASER - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain ORSZAG
  •  • 699 mots

1900 Max Planck suggère que l'échange d'énergie entre les ondes et la matière est discontinu et se fait par « grains » de rayonnement : les quanta d'énergie. 1913 Niels Bohr introduit la notion de niveaux d'énergie des atomes pour rendre compte de l'émission de quanta d'énergie. 1916-1917 Albert Einstein décrit et qua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-technique-du-laser-reperes-chronologiques/#i_33394

T.I.C.E. (Traité d'interdiction complète des essais nucléaires) ou C.T.B.T. (Comprehensive Test Ban Treaty)

  • Écrit par 
  • Dominique MONGIN
  •  • 926 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Quel est l’intérêt de la simulation ? »  : […] Dès 1996, les autorités françaises ont lancé le programme Simulation, en pleine conformité avec le T.I.C.E., car il s’affranchit du recours aux essais nucléaires explosifs. Il a pour objectif de garantir, sans procéder à des essais nucléaires, la fiabilité et la sûreté des armes nucléaires. Il contribue ainsi à la crédibilité de la dissuasion nucléaire française. Le programme Simulation comporte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/c-t-b-t/#i_33394

LASERS

  • Écrit par 
  • Yves LECARPENTIER, 
  • Alain ORSZAG
  •  • 10 803 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les lasers à néodyme dans des verres »  : […] Les atomes de Nd peuvent aussi être incorporés à du verre. Celui-ci ne présente qu'une faible conductivité thermique, ce qui limite sévèrement les puissances moyennes. En revanche, on peut fabriquer avec du verre « dopé » au Nd de très gros barreaux, capables de délivrer – à très faible cadence, pour qu'ils aient le temps de se refroidir – de grandes quantités d'énergie, plusieurs milliers de jou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lasers/#i_33394

NUCLÉAIRE - Applications militaires

  • Écrit par 
  • Paul BOUÉ, 
  • Thierry MASSARD, 
  • François OLIVE
  •  • 8 604 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Bases des conceptions d'armes »  : […] Le fonctionnement d'une arme nucléaire est un processus complexe qui fait intervenir un grand nombre de phénomènes physiques fortement couplés entre eux : écoulements rapides lors de la compression de la matière nucléaire par l'action de l'explosif, neutronique des réactions de fission en chaîne, transport du rayonnement dans les matériaux portés à l'état de plasma, physique nucléaire avec les réa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-applications-militaires/#i_33394

THERMONUCLÉAIRE ÉNERGIE

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Pascal GARIN, 
  • Michel GRÉGOIRE, 
  • Guy LAVAL, 
  • Jean-Paul WATTEAU, 
  • Joseph WEISSE
  •  • 19 239 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Lasers mégajoules »  : […] L'ensemble de ces travaux poursuivis avec des énergies laser couvrant la gamme 100 J-100 kJ à 1,06 μm et leurs résultats encourageants donnèrent une bonne assise à la fusion par confinement inertiel. Ils permirent la modélisation des attaques directe et indirecte en précisant leurs limites en matière d'interaction laser-matière, de symétrie et de stabilité de l'implosion et ce d'autant plus que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/energie-thermonucleaire/#i_33394


Affichage 

Essais nucléaires français

vidéo

Le fonctionnement des armes nucléaires est régi par des lois physiques extrêmement complexes À l'époque de la mise au point des bombes nucléaires, ces phénomènes ne pouvaient pas être étudiés de façon fiable autrement qu'en faisant exploser des engins nucléaires en grandeur réelleDe... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Exemples d'implosions de microballons avec les lasers L.M.J. et N.I.F.

dessin

Exemples d'implosions de microballons en attaques directe et indirecte projetées avec les lasers mégajoules National Ignition Facility (NIF) et Laser mégajoule (LMJ) pour atteindre l'ignition Les dimensions du microballon et de l'impulsion laser ont été déterminées à l'aide de la simulation... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Laser Mégajoule (France)

photographie

Représentation du laser Mégajoule, au Centre d'études scientifiques et techniques d'Aquitaine près de Bordeaux, conçu pour reproduire le processus de fusion impliqué dans le fonctionnement d'une charge nucléaire La mise en service est prévue pour 2009 Ce sera le laser le plus puissant au... 

Crédits : CEA

Afficher

Laser mégajoule (L.M.J.)

photographie

Schéma du Laser mégajoule (LMJ), muni de 240 faisceaux et de sa chambre d'interaction 

Crédits : C.E.A.

Afficher

Ligne d'intégration laser (L.I.L.)

photographie

Schéma de la Ligne d'intégration laser (LIL), prototype de huit faisceaux du Laser mégajoule (LMJ) 

Crédits : C.E.A.

Afficher

Essais nucléaires français
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Exemples d'implosions de microballons avec les lasers L.M.J. et N.I.F.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Laser Mégajoule (France)
Crédits : CEA

photographie

Laser mégajoule (L.M.J.)
Crédits : C.E.A.

photographie

Ligne d'intégration laser (L.I.L.)
Crédits : C.E.A.

photographie