GÉORGIENNES LANGUE & LITTÉRATURES

CAUCASE

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Georges CHARACHIDZÉ, 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Silvia SERRANO
  • , Universalis
  •  • 17 098 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Écriture et notation »  : […] Parmi les 38 langues caucasiques, le géorgien est la seule à posséder son alphabet propre et sa littérature écrite, depuis le début du v e  siècle (les premiers textes, des inscriptions lapidaires, datent de la première moitié du v e  s.). Les autres langues sont toutes dépourvues d'écriture. Onze d'entre elles ont été dotées d'un alphabet propre, à partir des caractères cyrilliques. Ces alphabets […] Lire la suite

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « « Fusion » ou « épanouissement » des nations »  : […] Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les déplacements de populations et le nouveau tracé des frontières réduisirent considérablement l'importance numérique des minorités nationales dans les pays d'Europe de l'Est : après avoir représenté un quart de la population des États d'Europe centrale en moyenne dans l'entre-deux-guerres, elles ne constituent plus dans les années quatre-vingt que 7 p […] Lire la suite

GÉORGIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Régis GAYRAUD, 
  • David Marshall LANG, 
  • Kalistrat SALIA
  • , Universalis
  •  • 15 746 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La première période (Ve-Xe siècle) »  : […] La langue géorgienne appartient à la famille des langues ibéro-caucasiques et serait, selon certains savants, apparentée au basque. L'alphabet géorgien, qui représente probablement une ramification indépendante de l'alphabet phénicien, comporte deux formes d'écriture : l' ecclésiastique (majuscule et minuscule) et, à partir du xi e  siècle, l'alphabet militaire ou profane , qui est en usage aujo […] Lire la suite

OSSÈTES

  • Écrit par 
  • Guy JUCQUOIS
  •  • 1 215 mots

Le nom «  ossète » n'est que la francisation de la forme russe osetin , qui n'est elle-même qu'une transposition du géorgien ovs-et-i , « pays des Os ». À son tour, l'ethnique géorgien renvoie au nom de peuple Ās, dont il n'est que la prononciation locale. On désignait jadis, en région de langue slave, ce peuple du nom de Jasij , qui n'est également que la forme russifiée du même ethnique. Les Oss […] Lire la suite