LANGE JOSEPH MARIE ALBERT dit JOEP (1954-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le chercheur néerlandais Joep Lange a largement contribué aux efforts de la communauté internationale dans sa lutte contre l’épidémie du sida. En effet, en tant que figure majeure de la recherche scientifique dans ce domaine et président (2002-2004) de la Société internationale du sida (International AIDS Society, I.A.S.), il s’est attaché à la fois à développer des traitements et à les rendre accessibles aux populations défavorisées à travers le monde. Ses cent quatre-vingts publications attestent ce souci de recherche fondamentale et de mise à la disposition du plus grand nombre.

Né le 25 septembre 1954 à Nieuwenhagen, Lange est encore étudiant en médecine à l’université d’Amsterdam (il obtient son doctorat en médecine en 1981 et celui en science en 1987) quand le virus V.I.H. est identifié en 1983. Il devient par la suite l’un des pionniers de la recherche sur le lien entre le V.I.H. et les symptômes complexes du sida. Le travail qu’il accomplit sur la thérapie antirétrovirale et le soutien qu’il apporte aux stratégies de multithérapie tout au long des années 1990 ont une incidence profonde sur la réduction des taux de mortalité par sida et maladies opportunistes. De 1992 à 1995, il est chef de la recherche clinique et du développement des médicaments au sein du programme de l’O.MS. contre le sida, avant de cofonder (1996) une initiative en Thaïlande pour chercher des méthodes de diffusion des traitements dans les pays où le niveau de vie est faible. Il est également à l’origine (2000) de la création de la PharmAccess Foundation, qui a pour but de répandre le traitement antirétroviral en Afrique, en améliorant les infrastructures de soin et en subventionnant les systèmes d’assurance santé. Il est particulièrement connu du public par son essai clinique multicentrique qui a permis de faire chuter le taux de transmission du virus V.I.H. d’une mère séropositive à son enfant. Expert reconnu et fréquemment cité, il enseigne (2006-2014) à l’université d’Amsterdam et est nommé directeur scientifique de l’Institut d’Amsterdam pour la santé globale et le développement. Il se rendait à Melbourne pour assister à la conférence annuelle de l’I.A.S. quand son avion (le vol MH17 de la Malaysia Airlines) a été abattu, le 17 juillet 2014, au-dessus de la région de Hrabove, dans l’est de l’Ukraine.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« LANGE JOSEPH MARIE ALBERT dit JOEP - (1954-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lange-joseph-marie-albert-dit-joep/