LANGAGE, informatique

LANGAGE FORTRAN

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 246 mots

En informatique, les techniques de programmation ont évolué vers une plus grande facilité d'emploi par des utilisateurs de moins en moins avertis. Les algorithmes en langage-machine, code binaire adapté à l'architecture spécifique de chaque ordinateur, favorisaient la rapidité d'exécution et occupaient peu de mémoire. Toutefois, leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langage-fortran/#i_36665

CALCUL, mathématique

  • Écrit par 
  • Philippe FLAJOLET
  •  • 1 782 mots

Dans le chapitre « Informatique »  : […] La Seconde Guerre mondiale donne naissance à l'informatique. Les avancées de l'électronique (tubes, puis semiconducteurs) permettent de construire des machines, les calculateurs électroniques, pour traduire le mot anglais computers , ou ordinateurs, qui réalisent des calculs répétitifs à un rythme grandement supérieur à celui de l'homme. Ces ordinateurs opèrent, au niveau élé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcul-mathematique/#i_36665

COBOL (common business oriented language)

  • Écrit par 
  • Pierre GOUJON
  •  • 330 mots

Langage de programmation de haut niveau spécialement conçu pour des applications commerciales et des applications de gestion. Cobol autorise le traitement des gros fichiers sur supports séquentiels ou sélectifs à l'aide d'un vocabulaire et d'une syntaxe censés rappeler l'anglais courant. Cobol fut développé en 1959 au sein d'un comité de la Codasyl (Conference on data systems language) par un effo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cobol/#i_36665

ÉLECTRONIQUE INDUSTRIE

  • Écrit par 
  • Michel-Henri CARPENTIER
  •  • 14 320 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  L'informatique »  : […] C'est à la fin de la Seconde Guerre mondiale que John von Neumann met à profit, aux États-Unis, les idées émises en 1936 par le Britannique Alan Mathison Turing. Aujourd'hui encore, les calculateurs numériques universels (en anglais general purpose computers ) fonctionnent suivant les conceptions de von Neumann : « Je vais voir dans la mémoire de programmes ce que je dois fai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/industrie-electronique/#i_36665

FORTRAN (FORmula TRANslation)

  • Écrit par 
  • François PÊCHEUX
  •  • 313 mots

Historiquement, Fortran peut être décrit comme l'un des premiers langages de programmation de haut niveau ayant permis d'écrire de manière complète et détaillée des procédures de calcul ou des algorithmes complexes sans faire appel au langage d'assemblage. Sa syntaxe proche de celle du langage mathématique et sa simplicité font de lui un langage particulièrement bien adapté au traitement des prob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fortran/#i_36665

HYPERCARD, logiciel

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 626 mots

Le concept d’hypertexte a été inventé en 1945 par l’Américain Vannevar Bush (1890-1974). Ce physicien du Massachusetts Institute of Technology (MIT), devenu conseiller scientifique du président des États-Unis, imaginait alors un dispositif pour favoriser l’accès à l’ information structurée de façon non linéaire, enregistrée sur des microfilms. Cette idée continua d’inspirer quelques chercheurs com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypercard-logiciel/#i_36665

INFORMATIQUE - Principes

  • Écrit par 
  • Jacques HEBENSTREIT
  •  • 3 097 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sémantique et syntaxe »  : […] Pour communiquer entre eux, les hommes utilisent essentiellement le langage (parlé et écrit). Tout message peut être étudié sous deux aspects : celui de sa signification, c'est-à-dire des idées qu'il transmet et que l'on appelle son contenu sémantique ; celui de sa structure, c'est-à-dire des règles grammaticales utilisées pour le construire et qui forment l'aspect syntaxique. Ces deux aspects so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/informatique-principes/#i_36665

INTERNET - Les applications

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • Dominique SERET
  •  • 5 034 mots

Dans le chapitre « Le monde du Web »  : […] Le Web s'appuie sur le protocole de transfert de données HTTP et sa version sécurisée HTTPS, ainsi que sur html ( hyper text markup language ), un langage de description des informations. HTTP décrit l'affichage sur l'écran de l'utilisateur des documents mis en forme à partir de commandes simples. Html s'appuie sur la notion d'hypertexte, c'est-à-dire que les documents sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/internet-les-applications/#i_36665

ITÉRATION, mathématique

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELAHAYE, 
  • Universalis
  •  • 876 mots

Itérer signifie recommencer, faire à nouveau. Construire les nombres entiers peut être vu comme l'opération consistant à partir de zéro à itérer indéfiniment l'ajout d'une unité. Plus généralement, en mathématiques, lorsqu'une fonction ou opération est disponible, il est fréquent d'en envisager l'itération, celle-ci conduisant soit à de nouvelles fonctions ou opérations, soit à des structures ou p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iteration-mathematique/#i_36665

LOGICIELS

  • Écrit par 
  • Jacques PRINTZ
  •  • 6 533 mots

Dans le chapitre « Les systèmes d'exploitation et les progiciels de type système »  : […] Les ordinateurs, malgré leur petite taille, sont des systèmes électroniques extrêmement complexes. Nus, sans logiciels pour en faciliter leur exploitation, leur programmation serait extrêmement difficile, ce qui en limiterait drastiquement l'usage. Très tôt dans les années 1950 sont apparus des logiciels livrés avec les machines, les systèmes d'exploitations, dont le but était de simplifier l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logiciels/#i_36665

MILNER ROBIN (1934-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 600 mots

Le Britannique Robin Milner a été l'un des pionniers de la science informatique. Il avait reçu en 1991 le prix Turing, l'une des plus prestigieuses récompenses en informatique, pour ses contributions majeures aux fondements de ce domaine. Né le 13 janvier 1934 à Yealmpton, dans le Devon et issu d'un milieu modeste, Arthur John Robin Gorell Milner étudie à l'Eton College, puis obtient une bourse po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robin-milner/#i_36665

ORDINATEURS

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • François PÊCHEUX
  •  • 13 236 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Amélioration des langages de programmation »  : […] Les langages de programmation des premières machines étaient rudimentaires, la programmation se faisant en représentation binaire, instruction par instruction. Cette programmation, lente et fastidieuse, était source de nombreuses erreurs. En outre, elle était quasi inutilisable dès que le programme devenait complexe. On développa donc des langages de programmation plus commodes à employer, les la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordinateurs/#i_36665

PL/1 (programming language number 1)

  • Écrit par 
  • Pierre GOUJON
  •  • 347 mots

Langage de programmation universel convenant à la fois aux problèmes scientifiques et aux applications à caractère commercial. Bien qu'on ne puisse vraiment le ranger dans la classe des langages algorithmiques, on trouve dans PL/1 l'essentiel des facilités offertes par Fortran et Algol. D'une utilisation simple, ce langage est accessible aussi bien aux programmeurs débutants qu'aux programmeurs ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pl-1/#i_36665

PROGRAMMATION

  • Écrit par 
  • Jean-François MONIN
  •  • 7 832 mots

Dans le chapitre « Sémantique axiomatique »  : […] En pratique, il n'est pas question de construire le modèle mathématique de chaque programme qui se présente. Celui-ci nous est donné de manière systématique à partir de la sémantique formelle du langage de programmation , par récurrence structurelle sur les arbres de syntaxe abstraits. On va même bien plus loin. On ne raisonne pas directement sur la séma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/programmation/#i_36665

SYSTÈMES INFORMATIQUES - Systèmes de gestion de bases de données

  • Écrit par 
  • Bernd AMANN, 
  • Michel SCHOLL
  •  • 6 199 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Données semi-structurées et documents XML »  : […] Le modèle relationnel n'est pas adapté aux données hétérogènes ou de structure mal définie. Exemple : Supposons que l'on veuille stocker des informations clients de deux banques indépendantes qui représentent leurs clients de manière différente (fig. 4 ). Une représentation comme celle que propose XML permet de manipuler plus facilement des informations irrégulières, grâce à la possibilité de str […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-informatiques-systemes-de-gestion-de-bases-de-donnees/#i_36665

SYSTÈMES INFORMATIQUES - Conception, architecture et urbanisation des systèmes d'information

  • Écrit par 
  • Sylvie SERVIGNE
  •  • 3 252 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « UML »  : […] UML ( unified modeling language ), ou langage de modélisation objet unifié, est un langage de description orienté objet qui permet de modéliser une application selon une vision objet. Un objet est décrit par les attributs qui le composent et les traitements, appelés méthodes, qui peuvent lui être appliqués. Par exemple, l'objet client possède un numéro et un nom. Les méthodes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-informatiques-conception-architecture-et-urbanisation-des-systemes-d-information/#i_36665

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Informatique et télécommunications

  • Écrit par 
  • Gérard BARBERYE
  •  • 4 771 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les langages »  : […] Au début des années 1970, les logiciels de télécommunications étaient conçus à l'aide des langages d'assemblage qui permettent d'accéder directement aux instructions de l'ordinateur et donc de réaliser des programmes efficaces en temps d'exécution et en volume de mémoire, critères particulièrement importants à une époque où les processeurs et les mémoires avaient des capacités limitées. En revanch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-informatique-et-telecommunications/#i_36665

TRAITEMENT AUTOMATIQUE DES LANGUES

  • Écrit par 
  • Anne ABEILLÉ
  •  • 8 408 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les ressources informatiques »  : […] Comme toute informatisation de problèmes complexes, le T.A.L. nécessite des ressources informatiques sophistiquées. Certains programmes fonctionnent sur micro-ordinateurs, mais la plupart des réalisations « intelligentes » nécessitent des machines plus puissantes. Ce n'est que récemment, avec les progrès de la miniaturisation, qu'on a obtenu des machines de capacité suffisante pour traiter en un t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traitement-automatique-des-langues/#i_36665