LAME MINCE, microscopie

MÉTALLOGRAPHIE - Microscopie électronique

  • Écrit par 
  • Guy HENRY, 
  • Barry THOMAS
  •  • 6 076 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Préparation des échantillons »  : […] En raison de la forte interaction entre les électrons et la matière, pour qu'un échantillon soit transparent aux électrons, il faut que son épaisseur ne dépasse pas quelques centaines de nanomètres pour les tensions d'accélération courantes – de 100 à 300 keV – ou quelques micromètres pour les très hautes tensions de 1 à 3 MeV. On a donc mis au point des techniques appropriées pour préparer des ob […] Lire la suite

MICROSCOPE POLARISANT

  • Écrit par 
  • Maurice LELUBRE
  •  • 751 mots

Le microscope polarisant reste l'outil de travail essentiel des pétrographes. Son emploi permet de reconnaître les divers éléments constitutifs des roches et d'étudier leurs caractères, de définir leurs rapports mutuels (texture) et leur orientation (fabrique), et surtout de déterminer avec précision les minéraux, même de très petites dimensions. Les échantillons doivent être taillés en lames de […] Lire la suite

PALÉOHISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Delphine ANGST
  •  • 3 439 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Méthodes de la paléohistologie »  : […] La méthode la plus ancienne, la plus classique et la plus facile à mettre en œuvre correspond à la réalisation de lames minces. Celles-ci sont élaborées à partir d’un prélèvement de tissu fossile qui est ensuite intégré dans un bloc de résine pour préserver son intégrité. Ce bloc est poli puis découpé. Chaque section obtenue est collée sur une lame de verre et amincie par abrasion jusqu’à l’obten […] Lire la suite