LAMBERTISME

BROUÉ PIERRE (1926-2005)

  • Écrit par 
  • Daniel BENSAÏD
  •  • 848 mots

Né en 1926 à Privas (Ardèche), l'historien Pierre Broué est décédé le 26 juillet 2005 à Grenoble. Collégien, il avait découvert sa vocation en se plongeant dans la bibliothèque d'un professeur militant, Elie Reynier. Ce goût précoce pour l'histoire lui permit d'établir très tôt un lien entre étude et engagement, notamment à travers la lecture de l' Histoire de la révolution russe de Léon Trotski. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-broue/#i_47097

EXTRÊME GAUCHE

  • Écrit par 
  • Christine PINA
  •  • 7 143 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Particularités françaises »  : […] Contrairement à ce que pourrait laisser croire un tropisme français, l'Europe est bien touchée par une vague rouge et verte, le plus souvent sur la base de partis politiques récents ou ayant entrepris un travail considérable soit de rapprochements avec d'autres formations, soit d'évolution doctrinale. Par ce travail, l'extrême gauche a réussi à entrer dans les parlements nationaux ou régionaux. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extreme-gauche/#i_47097

LAMBERT PIERRE (1920-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 187 mots

De son vrai nom Pierre Boussel, Pierre Lambert est issu d'une famille pauvre d'immigrants juifs russes. Abandonnant les Jeunesses communistes, il adhère au Parti communiste internationaliste, scission trotskiste minoritaire fondée en 1936 par Raymond Molinier et Pierre Frank, opposée à la fois au stalinisme et aux stratégies de fronts populaires contre les fascismes. En 1952, il est dirigeant d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-lambert/#i_47097

O.C.I. (Organisation communiste internationaliste)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 1 019 mots

Organisation trotskiste (dont les militants sont parfois nommés, du nom de leur leader, Pierre Boussel, alias Lambert, « lambertistes »), l'O.C.I. a pour origine une scission au sein de la IV e Internationale (1952). L'O.C.I. va inspirer l'action des Comités d'alliance ouvrière (C.A.O.), organisations ouvrières dont l'organe est Informations ouvrières  ; de l'Alliance des jeunes pour le socialism […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-communiste-internationaliste/#i_47097

SOCIALISME - Les Internationales

  • Écrit par 
  • Madeleine REBÉRIOUX
  •  • 7 742 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une organisation maintenue malgré de multiples scissions »  : […] La IV e  Internationale, dont les premiers statuts ne furent adoptés qu'en 1948, n'est pas parvenue à s'implanter réellement dans la classe ouvrière. Elle a d'autre part connu une série de scissions dont les plus importantes ont abouti à la constitution de trois tronçons internationaux, d'importance inégale. C'est entre 1950 et 1952 que dans différents pays ont surgi les plus profondes divergences […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socialisme-les-internationales/#i_47097