LAMAÏSME

BOUDDHISME (Histoire) - L'expansion

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 3 126 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Au Tibet et en Mongolie »  : […] La conversion du Tibet au bouddhisme se confond avec l'introduction des civilisations indienne et chinoise, dans ce pays isolé et resté à l'écart des grands courants culturels jusqu'au milieu du vii e  siècle de notre ère. Le bouddhisme pourtant, d'après la légende, serait apparu au Tibet bien plus tôt, sous le règne de Tho-tho Ri-gyan-btsan (au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-histoire-l-expansion/#i_21793

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme tibétain

  • Écrit par 
  • Anne-Marie BLONDEAU
  •  • 5 631 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Formation du bouddhisme tibétain »  : […] Lorsque le Tibet s'ouvrit au bouddhisme, celui-ci avait subi de profondes transformations dans son pays d'origine : le Mahāyāna y était puissamment concurrencé par le tantrisme, et, selon la personnalité des missionnaires indiens, ce fut l'un ou l'autre de ces courants qui fut prêché. Parallèlement, des moines chinois de l'école Chan s'installèrent au Tibet, où leurs doctrines connurent un grand s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-tibetain/#i_21793

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Les contacts de civilisation à l'époque mongole »  : […] L'unification politique de la plus grande partie de l'Asie par les Mongols a ouvert la Chine et l'Asie orientale aux influences les plus lointaines plus largement encore que ne l'avaient fait les expansions chinoises de l'époque des Han et de celle des Tang. Des voyageurs de toutes les nations parcourent le continent eurasien, entre le milieu du xiii e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_21793

MONGOLIE, histoire

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 17 559 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L'action d'Ulanhu (ou Ulanfu, 1906-1988) »  : […] La principale personnalité locale visée par les attaques de 1966-1968 était Ulanhu, membre du Parti communiste chinois depuis 1925, écrivain prolixe sur les questions des minorités ethniques, vice-Premier ministre au gouvernement central, maître du parti, de l'administration et de l'armée en Mongolie-Intérieure. Sinisé au point de n'avoir appris la langue de ses ancêtres que dans les années 1960, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-histoire/#i_21793

OÏRAT

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 2 091 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les grandes migrations »  : […] À compter des dernières décennies du xv e  siècle, les Mongols orientaux reprenant force sous le long règne de Dayan-khan (cf.  mongolie -Histoire), les Mongols occidentaux sont peu à peu rejetés vers l'ouest, où ils accentuent leur pression sur leurs voisins turcs – nomades des steppes (Kirghiz-Qazaq) et sédentaires des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oirat/#i_21793

PADMASAMBHAVA (2e moitié VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 466 mots
  •  • 1 média

Philosophe indien du bouddhisme tantrique, Padmasambhava est aussi appelé Padmavajra, Padmākāra. Bien que la littérature hagiographique ait fait de lui l'introducteur du bouddhisme au Tibet, le Padmasambhava historique fut, en réalité, un personnage nettement plus effacé. Né dans l'Uddiyāna au sein d'une famille apparentée à la dynastie régnante, il portait d'abord le nom de Padmakulisha ; celui d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/padmasambhava/#i_21793

TIBET (XIZIANG)

  • Écrit par 
  • Chantal MASSONAUD, 
  • Luciano PETECH, 
  • David SNELLGROVE, 
  • Pierre TROLLIET
  • , Universalis
  •  • 26 824 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La réincarnation de certains lamas »  : […] Dans certains ordres religieux du bKa'-rgyud apparut pour la première fois au Tibet le système qui consistait à nommer le chef lama en identifiant l'incarnation dans un enfant de l'ancien chef lama. Le système fut probablement repris des successions religieuses de certains des grands yogin et maîtres bouddhiques indiens, célèbres du viii e et au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tibet-xiziang/#i_21793


Affichage 

Trompe tibétaine

photographie

Bonzes tibétains jouant de la trompe pour une fête religieuse 

Crédits : Bushnell/ Soifer/ Getty Images

Afficher

Trompe tibétaine
Crédits : Bushnell/ Soifer/ Getty Images

photographie