LAÏCITÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Laïcité

Laïcité
Crédits : AKG

photographie

Signes religieux à l'école

Signes religieux à l'école
Crédits : C. Manso/ AFP/ Getty

photographie


La laïcité « à la française » : histoire et idéologie

La Révolution, entre « religion civile » et laïcisation

Dans la société de chrétienté, le problème du pouvoir était abordé, de façon dominante, sous l'angle des rapports distincts mais non séparés du spirituel et du temporel. Au cours des siècles, le temporel l'a de plus en plus emporté mais sans que le cadre institutionnel et socioculturel soit fondamentalement transformé. Ainsi, le roi de France est « le lieutenant de Dieu sur terre ». Sacré à Reims par l'archevêque de la ville, il reçoit alors l'onction et prête serment de défendre l'Église catholique et sa foi.

L'article 3 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen opère un renversement complet du fondement du pouvoir en affirmant : « le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément ». Naturellement, ce nouveau principe n'est pas élaboré ex nihilo par les constituants. Dès le Moyen Âge, certaines théories religieuses insistaient sur la médiation du « peuple » et sur son contrat implicite avec le souverain. Du xvie au xviiie siècle, théologies puis philosophies du politique avaient enrichi et sécularisé cette conception. On connaît l'impact de l'ouvrage de Jean-Jacques Rousseau, Le Contrat social. Son influence sur les constituants se marque non seulement dans cet article 3 mais dans les projets d'articles sur la religion qui substituent à la problématique des rapports du temporel et du spirituel celle de la « religion civile ». Avec cette dernière, Rousse [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages


Écrit par :

  • : directeur d'études émérite du groupe Sociétés, religions, laïcités au C.N.R.S.
  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  LAÏCITÉ  » est également traité dans :

LAÏCITÉ, notion de

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 1 318 mots

Qu'est-ce que la laïcité ? Un mot abstrait et tardif (encore considéré en France comme un néologisme en 1911, il ne figure dans aucune des « lois laïques » votées entre 1880 et 1905), un processus historique dans la longue durée, un cadre juridique et administratif, une réalité complexe et parfois même déconcertante. Typiquement française, elle est redevenue depuis peu un sujet de discussions sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laicite-notion-de/#i_18615

ANTICLÉRICALISME

  • Écrit par 
  • René RÉMOND
  •  • 3 474 mots

On se gardera de confondre l' anticléricalisme avec des notions voisines pareillement exprimées en termes négatifs. L' athéisme nie l'existence de Dieu, l'anticléricalisme suspend son jugement. Il peut tout aussi bien s'allier à une négation métaphysique (dans le cas du socialisme marxiste) ou aller de pair avec une profession de foi déiste. Il n'est p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticlericalisme/#i_18615

ATATÜRK MUSTAFA KEMAL (1881-1938)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 4 131 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Construction de la Turquie nouvelle »  : […] Désormais, Mustafa Kemal se consacre à sa gigantesque tâche : l'édification de la Turquie nouvelle. Pendant quinze ans, jusqu'à sa mort, il n'a d'autre but que libérer la Turquie et ses habitants de leurs entraves séculaires et les amener à un niveau avancé de civilisation matérielle, sociale et intellectuelle. Il faut, pour cela, rompre nettement avec le passé, heurter les traditions, choquer mêm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ataturk/#i_18615

CATHOLICISME - Le catholicisme contemporain

  • Écrit par 
  • Paul THIBAUD
  •  • 3 342 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « ... ou redéfinition »  : […] Il y a pourtant des raisons de soutenir que ce processus de rétrécissement de l'influence reconnue à l'Église n'est qu'une des faces du tableau, que des infiltrations se produisent dans des directions inattendues et que c'est peut-être aussi à une redéfinition de l'identité catholique que l'on assiste, redéfinition qui pourrait s'appuyer sur la résistance de latences peu visibles. À un niveau très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-le-catholicisme-contemporain/#i_18615

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Mitterrand (1981-1995)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 280 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Seconde cohabitation avec Édouard Balladur »  : […] Les élections législatives de mars 1993 sont conformes à la déroute annoncée des socialistes, la gauche ne totalise qu'environ 30 p. 100 des suffrages et la droite 44 p. 100, les écologistes étant à près de 11 p. 100 et l'extrême droite à 12,7 p. 100. La nouvelle majorité (R.P.R., U.D.F. et divers droite) dispose de 474 sièges sur 577. Jacques Chirac, voulant se présenter à l'élection présidentiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-les-annees-mitterrand-1981-1995/#i_18615

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Sarkozy (2007-2012)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 5 626 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Affirmation d'un nationalisme identitaire »  : […] Conformément à ses annonces de campagne, Nicolas Sarkozy crée en 2007 un ministère de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Développement solidaire – lequel sera supprimé en 2010. Il s'agit de rendre plus simples, donc plus nombreuses, les expulsions d'immigrés en situation irrégulière, de contrôler davantage le droit d'asile, les regroupements familiaux et les accès à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-les-annees-sarkozy-2007-2012/#i_18615

ÉDUCATION - L'histoire de l'éducation

  • Écrit par 
  • Daniel HAMELINE
  •  • 2 410 mots

Dans le chapitre « L'ère de l'édification de l'école »  : […] Sans doute est-ce l'une des marques générales du xix e  siècle commençant que d'être le temps de la connaissance historique, le temps des « considérations ». L'histoire-discours, avec Guizot, fait le pendant de la philosophie de l'histoire hégélienne. Et Michelet immortalisera la mission du « ressusciteur », où l'art et l'âme du narrateur déborde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/education-l-histoire-de-l-education/#i_18615

EUROPE - Diversité religieuse

  • Écrit par 
  • Michel MIAILLE, 
  • Kathy ROUSSELET
  •  • 11 280 mots
  •  • 3 médias

Les polémiques déclenchées par la proposition de faire une mention explicite des « racines chrétiennes » de l'Europe dans le Préambule du projet de Constitution en 2004 et 2005, ou encore certains aspects – réels ou supposés – du débat sur l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne, ont eu le mérite d'attirer l'attention sur la « laïcité » du projet européen, sur sa capacité et sa volonté de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-diversite-religieuse/#i_18615

FERRY JULES (1832-1893)

  • Écrit par 
  • Jean GARRIGUES
  •  • 2 146 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le père de l'école laïque »  : […] Libre-penseur et franc-maçon, il a été initié en grande pompe, le 8 juillet 1875, dans la loge La Clémente Amitié, la plus mondaine du Grand Orient de France, et a épousé, la même année, la protestante Eugénie Risler. Néanmoins, il ne conçoit pas sa politique scolaire comme un combat anticlérical, à la différence de Paul Bert, qui lui succédera au ministère. L'article 7 de son projet de loi déposé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-ferry/#i_18615

GAUCHES BLOC DES (1899-1906)

  • Écrit par 
  • Henri LERNER
  •  • 697 mots

Le terme de Bloc des gauches désigne la coalition des modérés, des radicaux et des socialistes qui gouverne la France de juin 1899 à janvier 1906 sous le signe de l'anticléricalisme. L'arrivée au pouvoir de cette formation politique ne doit rien aux élections de 1898 favorables à la droite, mais est le contrecoup de l'affaire Dreyfus à la suite du changement d'attitude des républicains modérés qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bloc-des-gauches/#i_18615

INTÉGRATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Gilles FERREOL
  •  • 1 272 mots

Dans le chapitre « De nombreuses contestations  »  : […] On peut citer, en premier lieu, la crise de la laïcité. La loi de séparation des Églises et de l'État en 1905 poursuivait une double finalité : émancipation vis-à-vis de la puissance ecclésiastique, intégration dans une collectivité unifiée. Outre sa suppression par le régime de Vichy de 1940 à 1944, un tel cadre a suscité des oppositions plus ou moins vives au cours du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/integration-sociologie/#i_18615

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 428 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « En Turquie »  : […] Du temps d' Atatürk et d'Ismet Inǒnü, le pouvoir politique s'est totalement identifié au Parti républicain du peuple, dont l'un des six principes était le laïcisme. Ce principe, appliqué avec rigueur jusqu'en 1946, a paru connaître quelque écho dans une partie de la population, essentiellement celle des grands centres urbains ; mais l'effort de modernisation et d'instruction entrepris n'a pu atte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_18615

ISLAM (La civilisation islamique) - Islam et politique

  • Écrit par 
  • Louis GARDET, 
  • Olivier ROY
  •  • 11 478 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Islam et État »  : […] Contrairement à une idée souvent reçue, la question des relations entre les États des pays musulmans (c'est-à-dire où la majorité de la population est musulmane) et l'islam ne se pose de manière aiguë que depuis la fin des années 1970. Auparavant, la configuration dominante était celle d'un pouvoir de fait (sultan, roi, émir), légitimé par le corps des oulémas (docteurs de la loi) et régnant sur u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-islam-et-politique/#i_18615

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 707 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « Les divisions de la société israélienne »  : […] Le premier clivage est le clivage entre religieux et laïques. L'État d'Israël n'est certes pas un État théocratique, mais la place de la religion y est très grande. On a déjà signalé le problème du statut personnel (mariages et divorces) : seul le mariage religieux est possible. Mais il existe une législation religieuse dans d'autres domaines. Sans être aussi contraignante, cette législation est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel/#i_18615

PARTI RADICAL, France

  • Écrit par 
  • Jean MENDELSON
  •  • 1 243 mots

L'organisation dite communément Parti radical se nomme en réalité Parti républicain radical et radical-socialiste. À sa naissance, le 21 juin 1901 à Paris, ce parti hérite de la tradition des divers comités radicaux dont le programme avait été exprimé par Gambetta (Belleville, 1869) puis par Clemenceau (Montmartre, 1881) ; plusieurs radicaux avaient déjà été présidents du Conseil (Ferdinand Buisso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-radical-france/#i_18615

POULAT ÉMILE (1920-2014)

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT
  •  • 882 mots

D’abord spécialiste du catholicisme, l’historien-sociologue Émile Poulat a également consacré plusieurs ouvrages à la laïcité (le dernier, Notre L aïcité , livre d’entretiens, est paru juste avant sa mort). En 2001, un ouvrage ( U n objet de science, le catholicisme . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-poulat/#i_18615

RELIGION - Religion et État

  • Écrit par 
  • Louis de NAUROIS
  •  • 8 429 mots

Dans le chapitre « La « déconfessionnalisation de l'État » »  : […] Au cours du xix e  siècle, l'État se « déconfessionnalise » progressivement ; en 1904, le gouvernement français dénonce le concordat de 1801, et le Parlement vote, le 9 décembre 1905, la loi « sur la séparation des Églises et de l'État » : désormais, la France est, dans toute la rigueur du terme, un État non confessionnel, « laïque » (hormis l'Al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/religion-religion-et-etat/#i_18615

SAVARY ALAIN (1918-1988)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 1 316 mots

Né le 25 avril 1918 à Alger, Alain Savary a mené une carrière politique tout entière placée sous le signe de la force de caractère. Au long de sa vie, il n'a pas hésité à dire « non » à Pétain, à de Gaulle, à Guy Mollet et à François Mitterrand. Après des études de droit et de sciences politiques, ce fils d'un ingénieur des chemins de fer n'a guère eu le temps de se poser de questions sur son aven […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-savary/#i_18615

SÉPARATION DES ÉGLISES ET DE L'ÉTAT, en bref

  • Écrit par 
  • Wanda MASTOR
  •  • 231 mots

Sous le Directoire, un décret du 3 ventôse an III (21 janv. 1795) avait posé le principe de séparation des cultes et de l'État. Mais celui-ci allait être de courte durée, le Concordat conclu entre Napoléon et le Saint-Siège restaurant les liens juridiques entre les deux autorités. La loi du 9 décembre 1905 met fin à la période concordataire ouverte en 1801 en instaurant, sans le mentionner, le pri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/separation-des-eglises-et-de-l-etat-en-bref/#i_18615

TRAITÉ D'ATHÉOLOGIE (M. Onfray) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Alexandre ABENSOUR
  •  • 991 mots

Le lecteur qui entreprendra la lecture du livre de Michel Onfray en se fiant à son titre, Traité d' athéologie (Grasset, 2005), ne trouvera d'un « traité » guère de traces, mais si c'est un pamphlet antimonothéiste qu'il cherchait, alors ses vœux seront comblés… La froideur du titre ne doit pas tromper, en effet, sur la violence antireligieuse qui se d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-d-atheologie/#i_18615

TROISIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Louis GIRARD
  •  • 14 385 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La crise du 16 mai 1877 et la République des républicains »  : […] Mac-Mahon se trouva en face d'une Chambre à majorité républicaine et d'un Sénat où les conservateurs l'emportaient de peu. Le suffrage universel continuait à renforcer la gauche. Les conservateurs tentèrent un coup d'arrêt avant d'être débordés : le 16 mai 1877, Mac-Mahon renvoya le président du Conseil, Jules Simon, républicain modéré et le remplaça par Broglie. Mis en minorité par 363 voix répub […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troisieme-republique/#i_18615

TUNISIE

  • Écrit par 
  • Michel CAMAU, 
  • Roger COQUE, 
  • Jean GANIAGE, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Khadija MOHSEN-FINAN
  •  • 19 909 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « La Constitution de 2014 : un texte de compromis »  : […] Initialement attendue pour octobre 2012, la nouvelle Constitution tunisienne est finalement née dans la douleur en janvier 2014. Plusieurs raisons expliquent ce retard : deux assassinats politiques, de nombreux mouvements sociaux, la détérioration de la confiance des Tunisiens dans leur personnel politique, mais, avant tout, les profonds désaccords entre islamistes et opposition « moderniste ». L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/#i_18615

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 40 595 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La question religieuse : l'islam et la laïcité »  : […] Dans son exercice du pouvoir, l' A.K.P. confirme qu'il est bien un parti de centre droit, certes avec un tropisme religieux et conservateur. Les statuts de l'A.K.P. ne contiennent aucune référence à l'islam, d'où l'affirmation de ses dirigeants que leur parti n'est pas « islamiste modéré », mais « démocrate conservateur ». En dix années de pouvoir, le gouvernement n'a fait adopter aucune loi d'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turquie/#i_18615

VOILE, Islam

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 1 103 mots
  •  • 1 média

La question du voile islamique fait son entrée fracassante dans les médias français en octobre 1989, avec l'« affaire du foulard », lorsque trois adolescentes musulmanes françaises voilées sont refoulées à l'entrée de leur collège, à Creil. Depuis lors, presque toutes les personnalités des médias ou de la politique ont pris la parole et tous les journaux ont fait leur une sur cette question, ou p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voile-islam/#i_18615

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean BAUBÉROT, Émile POULAT, « LAÏCITÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/laicite/