LAGOS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une ville aux héritages multiples

Ces fonctions métropolitaines sont un héritage de l'époque coloniale qui a fait de Lagos, une fois les contraintes de son vaste site lagunaire maîtrisées, un maillon logistique essentiel des économies de traite (dont le commerce des esclaves). La ville a donc été fortement insérée dans les réseaux maritimes et commerciaux de la fin du xviiie siècle. Située sur deux îles, Iddo et Eko, la ville précoloniale, ceinte de palissades en bois, était déjà une importante ville frontalière du royaume du Bénin et du pays yoruba, alors structurés autour de villes continentales. Elle était dirigée par un Oba (roi yoruba), dont le rôle fut important dans sa destinée et qui, aujourd'hui encore, conserve une certaine influence même s'il n'a plus de pouvoir.

Sur le plan architectural et urbanistique, Lagos a connu, avec les premiers grands marchands européens, une forte influence portugaise, dont l'importance est encore aujourd'hui attestée (arcades, tuiles...). Cette influence fut renforcée avec l'arrivée, au milieu du xixe siècle, d'anciens esclaves brésiliens (ils représentaient presque 9 p. 100 de la population de la ville vers 1880) : le style « brésilien », reconnaissable à la finesse du détail (motifs floraux sculptés dans le plâtre), participe ainsi également à l'originalité du paysage bâti. La colonisation britannique commença dès la seconde moitié du xixe siècle, avec la création de la colonie de Lagos en 1861, et s'étendit, en 1914, à l'ensemble du Nigeria. Elle imprima également sa marque à la ville, alors devenue la capitale. Outre la construction de bâtiments administratifs, des normes urbanistiques nouvelles furent imposées, inspirées des pratiques hygiénistes et sécuritaires mises en œuvre dans les villes européennes : voirie élargie, îlots et blocs d'habitations non contigus... Dans le même temps, les principes de la ségrégation raciale se traduisirent concrètement par une répartition stricte de la population et la mise en place de quartiers ethniques, sépar [...]

Lagos (Nigeria)

Lagos (Nigeria)

Photographie

Un marché dans une rue de Lagos, la métropole du Nigeria dont le développement anarchique, accéléré par le boom pétrolier des années 1970 et du début des années 1980, demeure pour les pays du Sud un exemple à ne pas suivre. 

Crédits : Olasunkanmi ariyo/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Médias de l’article

Nigeria : carte administrative

Nigeria : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Lagos (Nigeria)

Lagos (Nigeria)
Crédits : Olasunkanmi ariyo/ Getty Images

photographie





Écrit par :

  • : maître de conférences en géographie à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

16 décembre 2001 • Chili • Progrès de l'opposition de droite aux élections législatives.

Avec 47,9 p. 100 des suffrages aux élections législatives, la Concertation démocratique du président Ricardo Lagos, qui rassemble le Parti démocrate-chrétien (P.D.C.) et le Parti socialiste, conserve de justesse la majorité à la Chambre des députés en remportant 62 sièges sur 120. L'Alliance [...] Lire la suite

1er-26 décembre 2000 • Chili • Inculpation d'Augusto Pinochet dans l'affaire de la « caravane de la mort ».

travers le pays en octobre 1973. Soixante-quinze personnes avaient été exécutées. Cette décision crée une vive tension au sein de l'armée. Le 6, à la demande des chefs des forces armées, le président Ricardo Lagos accepte de réunir le Conseil de sécurité nationale qui est chargé, selon [...] Lire la suite

2-25 mars 2000 • Chili - Royaume-Uni • Libération du général Augusto Pinochet.

dans l'instruction du dossier Pinochet. Le 11, Ricardo Lagos, élu en janvier à la tête de l'État chilien, entre en fonctions. Le pays n'avait pas connu de président socialiste depuis Salvador Allende. Le 25, le Parlement chilien adopte un amendement constitutionnel qui accorde l'immunité aux anciens présidents de la République. Certains observateurs interprètent ce vote comme une incitation, pour le général Pinochet, à quitter le Sénat et à se retirer de la vie politique.  [...] Lire la suite

16 janvier 2000 • Chili • Élection du socialiste Ricardo Lagos à la présidence.

Le socialiste Ricardo Lagos, ancien collaborateur du président Salvador Allende, remporte le second tour de l'élection présidentielle, avec 51,32 p. 100 des suffrages. Il était le candidat de la Concertation démocratique (centre gauche) au pouvoir depuis le retour à la démocratie en 1990 [...] Lire la suite

7-20 juillet 1998 • Nigeria • Mort de l'opposant Moshood Abiola.

à libérer tous les autres prisonniers d'opinion, y compris Moshood Abiola. Ce dernier aurait pu jouer un rôle dans le processus de transmission du pouvoir à un régime civil. De violentes émeutes, qui font une vingtaine de morts, éclatent à Lagos et dans d'autres villes du sud-ouest du pays, région [...] Lire la suite

1er-27 juin 1994 • Nigeria • Bras de fer entre l'opposition et le régime militaire.

Le 1er, des manifestations éclatent à Lagos à l'appel de l'opposition rassemblée au sein de la Coalition démocratique nationale (Nadeco), qui avait appelé le peuple nigérian à « prendre son destin en main ». La Nadeco avait donné jusqu'au 31 mai à la junte du général Sani [...] Lire la suite

2-27 novembre 1993 • Nigeria • Retour de l'armée au pouvoir.

de juin dont les résultats avaient été annulés par le général Babangida. Le 10, la Haute Cour de justice de Lagos déclare illégal le gouvernement d'Ernest Shonekan. Elle affirme qu'en cas de vacance du pouvoir présidentiel, comme c'était le cas après le retrait du président Babangida, c'est [...] Lire la suite

27-30 août 1985 • Nigeria • Renversement du président Muhammadu Buhari

Le 27, Radio Lagos annonce la constitution d'un Comité militaire suprême et la destitution du président Muhammadu Buhari, qui avait été porté au pouvoir par l'armée le 31 décembre 1983. Un couvre-feu est instauré et les liaisons avec l'extérieur sont interrompues. Le nouveau chef de l'État [...] Lire la suite

5-13 juillet 1984 • Royaume-Uni - Nigeria • Tension entre Londres et Lagos

tandis qu'Israël dément être lié à cette affaire. Les 12 et 13, Londres, puis Lagos, font savoir que le maintien en poste des ambassadeurs respectifs est jugé inopportun.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Fabien STECK, « LAGOS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lagos/