LACS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Autres collections d'eaux dormantes

De la flaque d'eau de surface (ou souterraine) aux grands lacs, tous les intermédiaires existent ; le moindre fossé humide toute l'année, le moindre bassin en eau, le plus petit étang abritent des biocénoses plus ou moins caractéristiques et réagissant aux fluctuations des facteurs externes de manière similaire à celles qui peuplent des portions de grands lacs ; de la même façon, les lagunes, malgré leurs liens avec la mer, ont une individualité d'eaux continentales.

Étangs et marais

Par définition, un étang est un réservoir d'eau vidangeable et fait de main d'homme. Quand il n'est plus exploité, ni vidangé, il évolue vers un état d'équilibre qui l'apparente à un lac. En raison de ses caractères propres, et notamment de sa faible profondeur (en général 1 à 2 m), des facteurs y jouent un rôle moins important que dans un lac et d'autres voient leur action grossie. Ainsi, la stratification thermique y est moins nette, moins durable par suite d'une prise aux vents différente, et d'une profondeur moyenne moindre. La faible profondeur rend actifs jusqu'à la surface les phénomènes qui modèlent le fond. L'existence des étangs, liée à celle de l'homme, est également conditionnée par la présence de fonds imperméables, le plus souvent argileux ou marneux recouverts parfois de sables généralement siliceux. La flore phanérogamique y trouve le moyen de se développer en ceintures caractérisées, depuis les colonies de Carex (laîches) du bord de l'eau jusqu'aux nénuphars, en passant par les roseaux (Phragmites), joncs et scirpes, potamots et autres plantes fixées.

La turbidité des eaux y est souvent forte par suite de la remise en suspension des matériaux du fond, plus ou moins floculés, dès que le vent provoque la turbulence des eaux. Le développement considérable à certaines époques d'espèces phytoplanctoniques a le même effet. Les processus physico-chimiques sont accélérés : la faible profondeur permet un transfert plus rapide des produits de décomposition bactérienne dans la zone euphotique trophogène. Enfin, les étangs sont le plus souvent uti [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages

Médias de l’article

Lacs artificiels les plus grands

Lacs artificiels les plus grands
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Lacs naturels les plus profonds

Lacs naturels les plus profonds
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Lacs naturels les plus grands

Lacs naturels les plus grands
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Seiches dans le Léman

Seiches dans le Léman
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Afficher les 9 médias de l'article


Écrit par :

  • : maître de recherche au C.N.R.S., Station biologique des Eyzies, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification

Autres références

«  LACS  » est également traité dans :

AZTÈQUES

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Alexandra BIAR, 
  • Mireille SIMONI
  •  • 11 264 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Au commencement, l’eau et la boue »  : […] Le bassin de Mexico, situé à plus de 2 000 mètres d’altitude, est ceinturé par de hautes chaînes de montagnes volcaniques, ponctuées de sommets qui dominent le paysage, tels le Popocatépetl (5 452 m) et l’Iztaccíhuatl (5 230 m), amoureux maudits de la « légende des volcans » de l’époque préhispanique. De ces montagnes ruissellent de nombreux cours d’eau et rivières qui alimentaient, au rythme des […] Lire la suite

BAÏKAL LAC

  • Écrit par 
  • Laure ARJAKOVSKY, 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 4 056 mots
  •  • 2 médias

Le lac Baïkal , situé au sud de la région géographique de Sibérie orientale, est l'un des plus vastes lacs du monde : il se place au septième rang pour sa surface (31 500 km 2 ), au deuxième pour le volume des eaux (23 000 km 3 ), qui est égal à celui de la mer Baltique. Le lac, qui s'étend, du sud-ouest au nord-est, sur 634 km de longueur, avec une largeur moyenne de 48 km, variant de 25 à 79,5 […] Lire la suite

BALATON LAC

  • Écrit par 
  • Gyorgy ENYEDI
  •  • 352 mots
  •  • 1 média

Avec 600 kilomètres carrés de superficie, le Balaton est le plus grand lac de l'Europe centrale. Ce lac hongrois s'allonge dans un fossé tectonique au pied de la dorsale de Transdanubie sur 77 kilomètres de longueur ; sa largeur maximale est de 14 kilomètres. La profondeur du lac est faible, 3 ou 4 mètres en moyenne, le maximum étant de 11 mètres. En été, l'eau se réchauffe vite (26  0 C à 28  0 […] Lire la suite

CANADA - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Pierre DANSEREAU, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 5 721 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Primauté du Nord dans la géographie canadienne »  : […] S'il est une question qu'il faut bien se garder de poser, c'est de savoir où commence le Nord au Canada... Au poète québécois Pierre Morency, qui écrit à propos de sa province : « Le Nord n'est pas dans la boussole, il est ici », répond en écho le géographe Louis-Edmond Hamelin, qui pense que « le Nord est un état mental ». En fait, qu'elle soit idéalisée ou trop pessimiste, la vision que l'on a d […] Lire la suite

CONSERVATOIRE DU LITTORAL

  • Écrit par 
  • François LETOURNEUX
  •  • 2 032 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L’enracinement du Conservatoire du littoral »  : […] Nouvel intervenant dans un marché foncier jusqu’alors livré aux seules pressions d’aménagement et de construction, le Conservatoire du littoral réalise ses premières acquisitions en privilégiant des opérations emblématiques (espaces naturels remarquables et particulièrement menacés), réparties sur toutes les côtes de France, en métropole et dans les départements d’outre-mer, afin de marquer son te […] Lire la suite

CYCLES BIOGÉOCHIMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 7 878 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les réactions dans les écosystèmes continentaux »  : […] Le phosphore disponible pour les êtres vivants est entièrement contenu dans la couche superficielle de la lithosphère et provient de l'érosion des roches continentales. Il est transporté sous forme particulaire ou dissoute par les rivières jusqu'à l'océan, mais, durant ce trajet, la fraction dissoute peut interagir avec les systèmes biologiques ou minéraux. Les lacs constituent un important réser […] Lire la suite

ÉCOSYSTÈMES

  • Écrit par 
  • Luc ABBADIE
  •  • 5 448 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Écologie de la biodiversité et environnement »  : […] La relation entre la diversité biologique (biodiversité) et le fonctionnement des écosystèmes est une des questions les plus actuelles de l'écologie aujourd'hui. En effet, outre les enjeux intellectuels de compréhension et de simulation de la dynamique des écosystèmes, sont apparus depuis la fin des années 1980 des enjeux environnementaux cruciaux. Il est aujourd'hui incontestable que la Terre es […] Lire la suite

EUROPE - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 16 354 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'Europe alpino-méditerranéenne »  : […] La quatrième zone de relief européen s'étend au sud des Pyrénées, à l'est et au sud-est des arcs alpins et carpatiques ; elle englobe également les monts du Caucase. Dans cette région, les plaines ne sont que l'exception, toujours étroitement encadrées et délimitées par de puissants bourrelets montagneux. Les chaînes, au contraire, sont élevées avec des sommets hardis et majestueux ; les neiges é […] Lire la suite

EYRE, lac

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 463 mots

Plus grand lac salé d'Australie méridionale, entre les monts Flinders et Musgrave, d'une superficie totale de 9 300 kilomètres carrés, le lac Eyre est situé dans le sud-ouest du Grand Bassin artésien, vaste cuvette d'environ 1 140 000 kilomètres carrés, qui abrite d'autres lacs salés plus ou moins temporaires et de moindre superficie. Alimenté uniquement par des rivières temporaires, le lac, en […] Lire la suite

FINLANDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Yvette VEYRET-MEKDJIAN
  •  • 22 473 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Contraintes et atouts d'un pays nordique »  : […] La Finlande, qui s'étend entre 59 0  48′ 30″ et 70 0  5′ 30″ de latitude Nord, couvre 338 127 kilomètres carrés. Les paysages finlandais sont très largement marqués par les lacs qui occupent 33 474 kilomètres carrés et par le couvert forestier largement représenté (57 p. 100 de la surface totale), qui correspond à la forêt de conifères ou forêt boréale. Dans l'ensemble, sauf au nord - nord-est, le […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

République démocratique du Congo. Offensive de la rébellion du M23 sur Goma. 18 novembre - 1er décembre 2012

, présentée par la France, qui condamne les attaques du M23 et dénonce ses soutiens extérieurs. Le 24, l'adoption par la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, à laquelle appartient la République démocratique du Congo, d'une déclaration demandant « d'écouter, d'évaluer et de résoudre […] Lire la suite

France – Afrique. Visite officielle du président Nicolas Sarkozy en Afrique. 26-27 mars 2009

Le 26, le président Sarkozy se rend à Kinshasa (République démocratique du Congo, R.D.C.), puis à Brazzaville (Congo). Il appelle à « un bon voisinage » entre la R.D.C. et ses voisins des Grands Lacs. Mais le centre des débats reste l'approvisionnement de la France en uranium. Un accord […] Lire la suite

Rwanda. Reddition des rebelles hutu. 31 mars 2005

milliers d'anciens militaires rwandais soupçonnés d'avoir participé au génocide de 1994, les F.D.L.R. étaient réfugiées en République démocratique du Congo d'où elles luttaient contre le régime tutsi au pouvoir à Kigali. Leur présence a contribué au climat d'insécurité et de violence régnant dans la région des Grands Lacs. […] Lire la suite

Afrique. Décision d'envoi d'une force interafricaine en République démocratique du Congo. 30-31 janvier 2005

– anciens membres des Forces armées rwandaises et miliciens Interahamwe – qui alimentent la tension entre le Rwanda et la R.D.C. et qui constituent la principale source d'instabilité de la région des Grands Lacs. […] Lire la suite

France – Afrique. Promesse de cessez-le-feu en république démocratique du Congo lors du sommet franco-africain. 27-28 novembre 1998

de prôner la tenue, sous l'égide des Nations unies et de l'Organisation de l'unité africaine (O.U.A.), d'une « conférence régionale sur la paix, la sécurité et la stabilité » dans la région des Grands Lacs. En marge des travaux du sommet se déroulent, sous la pression de Kofi Annan, des discussions entre […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard DUSSART, « LACS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/lacs/