LA VIE EST UN SONGE, Pedro Calderón de la BarcaFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une quête de la légitimité

Le drame, écrit en vers aux mètres variés, se déroule en trois actes. Basyle, roi de Pologne, passionné d'astrologie, a lu dans l'horoscope de son fils unique, Sigismond, que celui-ci se révolterait contre son père et mènerait le royaume à sa perte. Pour déjouer le destin, il l'a fait enfermer dans une tour. Sigismond, ignorant qu'il est le prince héritier, est élevé par Clothalde, un gentilhomme, à la fois son geôlier et son précepteur. Au début de la pièce, Rosaure, déguisée en homme, accompagnée de son valet Clarín, chemine au milieu des monts escarpés, où se dresse la tour maudite. Elle entend les plaintes du prisonnier : « Ah ! malheureux de moi, ah ! misérable/ Ciel, je veux tirer au clair,/ puisque vous me traitez ainsi,/ quel crime j'ai commis/ contre vous en naissant./ Mais puisque je suis né, je comprends assez quel crime j'ai commis : Votre juste rigueur/ se justifie assez,/ car le crime majeur/ de l'homme est d'être né. » Mais depuis la naissance de Sigismond, qui avait provoqué la mort de sa mère, les années ont passé. Basyle, à l'approche de la mort, s'inquiète de donner un nouveau roi à son royaume. Son neveu, Astolphe, et sa nièce, Étoile, prétendent alors l'un et l'autre à ce trône. Le roi décide de donner une dernière chance à son fils. Sur son ordre, on administre un narcotique au prisonnier de la tour. Sigismond se réveille dans le décor somptueux du palais royal. Il croit rêver. Ce qui devait arriver ne manque pas de se produire : Sigismond se conduit comme une brute déchaînée, menace de tuer Clothalde, défenestre un valet, outrage Étoile, insulte son père. Basyle ne peut que constater que Sigismond est intraitable. Endormi à nouveau, celui-ci est renvoyé dans sa prison. À son réveil, on lui fait croire que l'épisode du palais n'a été qu'un songe. Les prétendants au trône de Pologne vont avoir beau jeu. Or le peuple polonais, ayant appris ce qui se tramait contre la légitimité de la succession, se révo [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification

Autres références

«  LA VIE EST UN SONGE, Pedro Calderón de la Barca  » est également traité dans :

AUTO SACRAMENTAL

  • Écrit par 
  • Marcel BATAILLON
  •  • 3 127 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Apogée. Calderón »  : […] Avec Pedro Calderón de la Barca, la dramaturgie espagnole, sans s'astreindre aux sacro-saintes « unités », atteint à une perfection qui est surtout maîtrise dans l'agencement des intrigues comiques ou tragiques . De plus en plus il émerveillera ses contemporains par cet art de « proposer, objecter et résoudre » que le père Castroverde assimile à un « parfait syllogisme » dans son approbation du re […] Lire la suite

CALDERÓN DE LA BARCA PEDRO (1600-1681)

  • Écrit par 
  • Charles Vincent AUBRUN
  •  • 2 459 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les « autos sacramentales » »  : […] Les autos sacramentales sont, sous la plume de Calderón, des pièces allégoriques de plus de mille vers, que l'on représentait le jour de la Fête-Dieu dans les rues des villes et des villages et dont le dénouement implique l'intervention divine matérialisée par l'Eucharistie. Le poète part de n'importe quelle donnée : de circonstance, biblique, mythologique ou de pure fantaisie. Il constitue en pe […] Lire la suite

ESPAGNE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU, 
  • Corinne CRISTINI, 
  • Jean-Pierre RESSOT
  •  • 13 806 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le théâtre »  : […] Le théâtre espagnol est un phénomène qui, par son abondance, tient du monstrueux. Sa prosodie, essentiellement coulante, orale, propre à s'étendre de la naïveté à l'éloquence, a sans doute facilité cette étourdissante production. Ce théâtre a beaucoup gardé en lui du caractère familier de sa période primitive. Les actes et les sentiments y apparaissent sous leur forme élémentaire. Le thème de don […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « LA VIE EST UN SONGE, Pedro Calderón de la Barca - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/la-vie-est-un-songe/