LA VIE DE L'ARCHIPRÊTRE AVVAKUM, Petrovitch AvvakumFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une autobiographie mystique

Bien plus tard, depuis le goulag où il a été envoyé, André Siniavski se rappelle continûment Avvakum. Il écrit dans Une voix dans le chœur (1974) : « Comment se fait-il qu'il soit entré tant de choses dans la fosse du protopope Avvakum ? N'est-ce pas justement parce que c'était une fosse, un trou ? et qu'un trou, plus il est petit, plus il est exigu, plus il y entre de choses. » Et en effet, La Vie est un document surprenant. Comme dans la tradition médiévale, les présages, les prédictions des Écritures y jouent un grand rôle. Dieu déverse son ire sur la Russie et Avvakum est un mystique, transpercé de lumière, inondé par la Parole. Sa plainte contre le poids de sa mission est continuelle : que Dieu veuille l'en libérer. Mais Dieu ne s'y résout pas : « Gisant ainsi, je m'oubliai de moi-même. Je ne sais comment, je pleure, et les yeux de mon cœur sont sur la Volga. » Les visions sont brèves, mais étincelantes, communiquées à ses disciples, notées, transmises.

En Daourie, lors de sa première déportation, Avvakum est submergé par la violence du paysage. Il va peindre avec une grande force un des premiers panoramas de la littérature russe : « Oh ! le chagrin me prit ! Montagnes hautes, fourrés infranchissables ; un éperon de pierre droit comme un mur : à le regarder on se rompt la tête. Dans ses montagnes demeurent de grands serpents, il y gîte des oies et des canards au rouge plumage, des corbeaux noirs et des choucas gris... C'est dans ces montagnes que Pachkov voulait me chasser, pour habiter avec les bêtes, les serpents et les oiseaux. »

Si Avvakum n'a rien d'un géographe, il possède une superbe puissance d'évocation, et sait nous faire sentir les forces à l'œuvre dans le cosmos. Certes, il ploie sous le faix d'un destin inhumain, accompagné par ses enfants et son épouse, qui demande : « „En avons-nous pour longtemps à souffrir, archiprêtre ?“ et je dis : „fille de Marc, jusqu'à la mort !“ Et elle, en soupirant, répond : „Bien, fils de Pierre, alors cheminons en [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur honoraire à l'université de Genève, recteur de l'université internationale Lomonosov à Genève, président des Rencontres internationales de Genève

Classification

Pour citer l’article

Georges NIVAT, « LA VIE DE L'ARCHIPRÊTRE AVVAKUM, Petrovitch Avvakum - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-vie-de-l-archipretre-avvakum/