LA TRILOGIE DE LA VILLÉGIATURE, Carlo GoldoniFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La confusion des sentiments

Dans la Préface à la première partie de La Trilogie de la villégiature, Goldoni déclare avoir conçu l'idée des trois pièces en même temps, autour d'un même groupe de protagonistes : Leonardo, jeune bourgeois fougueux mais ruiné, et sa sœur Vittoria ; Giacinta, dont Leonardo est jalousement amoureux, et son père, l'insouciant Filippo ; enfin Guglielmo, aimé par Vittoria, mais amoureux de Giacinta. Tout en formant les trois actes cohérents d'une vaste comédie de sentiments à la conclusion pathétique, les trois pièces, précise Goldoni, ont chacune leur logique propre et peuvent être jouées séparément.

Les protagonistes sont d'abord saisis dans les préparatifs fiévreux du départ pour la villégiature annuelle (La Manie de la villégiature). Au terme de la première comédie, le départ, un moment retardé à cause des caprices vestimentaires de Vittoria, puis de la jalousie de Leonardo, furieux que Filippo ait invité Guglielmo dans sa voiture, est assuré. Giacinta, malgré sa réticence à subir la jalousie de Leonardo qu'elle estime une entrave à sa liberté, a même accepté de se fiancer avec lui.

Dans la deuxième pièce (Les Aventures de la villégiature), nos protagonistes, entourés de divers couples et personnages secondaires, goûtent avec une satisfaction mitigée les divers rituels et passe-temps de la vie campagnarde – jeux de cartes, conversations, promenades, batifolages. Giacinta est bouleversée par les sentiments, inconnus d'elle, qui la poussent vers Guglielmo, contre la parole qu'elle a donnée à Leonardo. Dans un moment plein de gravité, elle avoue à Guglielmo : « C'est vrai, je... je vous aime. Je vous aime. Cet aveu est tout ce que vous avez à attendre de moi. N'espérez pas que je manque à mes engagements. Je ne le ferai pas. Au contraire, je m'efforcerai de vous oublier et j'y arriverai. Ou alors je mourrai. » Pour se tirer d'embarras, et soumettre ses sentiments à son devoir, elle force Leonardo à accorder Vittoria à Guglielmo, et le décide à quitter sans tarder des [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Françoise DECROISETTE, « LA TRILOGIE DE LA VILLÉGIATURE, Carlo Goldoni - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/la-trilogie-de-la-villegiature/