LA THÉORIE DE LA RÉGULATION : UNE ANALYSE CRITIQUE, Robert BoyerFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Formes institutionnelles, régimes d'accumulation et modes de régulation

La structure de l'ouvrage reflète son ambition : il s'agit de proposer une vision synthétique de la régulation, présentant à la fois une « mise en perspective » d'un programme de recherche né dix ans auparavant (chap. i et ii) et un « bilan critique » ouvrant la voie à de nouvelles recherches (chap. iii et iv). Le deuxième chapitre (« La Régulation : mode d'emploi concepts et méthodes ») est le plus important, puisqu'il fournit la « boîte à outils » d'une nouvelle macroéconomie en mettant l'accent sur trois notions : les « formes institutionnelles », les « régimes d'accumulation » et le « mode de régulation ». Cette méthodologie permet alors d'étudier les dynamiques du capitalisme, d'effectuer une typologie des crises et d'analyser en particulier le « fordisme ».

La théorie de la régulation s'intéresse à la forme précise des « rapports sociaux fondamentaux » : la « forme institutionnelle », qui recouvre « toute codification d'un ou plusieurs rapports sociaux fondamentaux ». Cinq formes institutionnelles sont distinguées : le rapport salarial, la monnaie, la concurrence, l'État, l'insertion dans la division internationale du travail. Les combinaisons multiples de ces formes institutionnelles caractérisent un « mode de régulation », défini par sa capacité de reproduire les rapports sociaux, de soutenir le régime d'accumulation et de rendre compatibles les décisions décentralisées. Cette définition fonctionnelle du « mode de régulation » repose donc à la fois sur les formes institutionnelles et sur les « régimes d'accumulation », conçus comme « l'ensemble des régularités assurant une progression générale et relativement cohérente de l'accumulation du capital ».

Ces trois notions sont imbriquées dans une dynamique historique, caractérisée par une succession de formes structurelles et de régimes d'accumulation – le passage d'un état à l'autre s'effectuant par des ruptures ou des crises. La problématique de la régulation conduit à distinguer deux catégories d [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : chercheur au G.R.E.S.E. (Groupe de recherches épistémologiques et socio-économiques), université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Annie SORIOT, « LA THÉORIE DE LA RÉGULATION : UNE ANALYSE CRITIQUE, Robert Boyer - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-theorie-de-la-regulation-une-analyse-critique/