REVUE BLANCHE LA

CHRONIQUES D'ART, 1902-1918, Guillaume Apollinaire - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 1 026 mots

Dans le chapitre « Le chroniqueur des Salons parisiens »  : […] Les premiers textes repris dans l'ouvrage ont été publiés en 1902, soit dans La Revue blanche (Apollinaire, qui est alors à Berlin, une ville qu'il n'apprécie guère, décrit avec enthousiasme sa visite au musée du Pergamon), soit dans L'Européen . Les derniers s'arrêtent à la mort d'Apollinaire en 1918. L'ouvrage ne comprend pas les écrits sur l'art publ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chroniques-d-art-1902-1918/#i_23549

FÉNÉON FÉLIX (1861-1944)

  • Écrit par 
  • Maurice IMBERT
  •  • 976 mots
  •  • 1 média

Critique et amateur d'art, Félix Fénéon fut aussi, avec discernement, un lecteur et éditeur exigeant. Il naît à Turin (Italie) en 1861, de parents bourguignon par son père et suissesse valaisanne par sa mère. Après de brillantes études à Cluny puis à Mâcon, il rejoint après concours le ministère de la Guerre en 1880. Dans le bouillonnement intellectuel de l'époque, littéraire, politique, artistiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-feneon/#i_23549

HENRI DE TOULOUSE-LAUTREC ET L'ESTAMPE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 685 mots

1891 Moulin Rouge, La Goulue , à la fois la première lithographie de Lautrec et sa première affiche (toutes seront dans cette technique). L'œuvre démontre son habileté technique et stylistique. Par l'économie de moyens et la simplification des formes (la profondeur de la scène ne vient que de la différence d'échelle des silhouettes), Lautrec renouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-de-toulouse-lautrec-et-l-estampe-reperes-chronologiques/#i_23549

NABIS

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 3 178 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Rencontres, échanges, activités »  : […] C'est par Aurélien Lugné-Poe, son ancien camarade du lycée Condorcet, que Maurice Denis avait été mis en rapport avec les milieux littéraires symbolistes. Il rencontra ainsi Jean Jullien, directeur de la revue Art et Critique , puis le poète Adolphe Retté, qui le présenta à son tour à Verlaine et à Jean Moréas. Gauguin, de son côté, avait été présenté par Émile Bernard à Alb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nabis/#i_23549

TOULOUSE-LAUTREC HENRI DE (1864-1901)

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU
  •  • 2 870 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La condition de Toulouse-Lautrec »  : […] Henri de Toulouse-Lautrec est né à Albi, du comte Alphonse de Toulouse-Lautrec-Monfa et de la cousine de celui-ci, Adèle Tapié de Céleyran. Vieille noblesse occitane, qui remonte peut-être aux comtes de Toulouse, héros des guerres cathares. Et noblesse campagnarde, confinée dans sa province et dans des traditions chimériques. Le jeune garçon est élevé dans les propriétés de la famille, puis il ira […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-de-toulouse-lautrec/#i_23549

VALLOTTON FÉLIX (1865-1925)

  • Écrit par 
  • Marina DUCREY
  •  • 1 077 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L’originalité des gravures sur bois »  : […] Établi à Paris à l’âge de seize ans, Félix Vallotton se forme à l’académie Julian, dans les ateliers de Gustave Boulanger et de Jules Lefebvre. Il débute sa carrière comme portraitiste imprégné de la leçon de Holbein le Jeune. Il présente invariablement des portraits dans les expositions auxquelles il participe, en Suisse tout comme au Salon des Champs-Élysées, où il est admis pour la première fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-vallotton/#i_23549


Affichage 

Félix Fénéon à la Revue blanche, F. Vallotton

photographie

Félix VALLOTTON, Félix Fénéon à la Revue blanche, vers 1896 Huile sur carton, 52,5 cm × 66 cm Collection Josefowitz, Lausanne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Félix Fénéon à la Revue blanche, F. Vallotton
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie