LA PHILOSOPHIE DES FORMES SYMBOLIQUES, Ernst CassirerFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mythe et symbole

L'opposition entre mythe et symbole permet de lire a posteriori la thèse centrale de La Philosophie des formes symboliques comme l'affirmation d'un pouvoir libérateur de la culture. L'homme est un « animal symbolique ». Il ne cesse de produire du sens ou, pour le dire autrement, de construire un « monde » qui l'arrache à son individualité et à sa condition de nature. Cet arrachement a pour premier instrument le langage, et Cassirer n'aborde le concept de symbole qu'à travers sa « construction linguistique ». Ainsi faudrait-il décliner autant de « grammaires » que de domaines de l'activité humaine : science, art, religion, vie sociale... La connaissance exacte, mathématique, du réel n'apparaît plus alors de ce point de vue (celui d'une philosophie de la culture) que comme une « superstructure ». Reprenant à Hegel le projet d'une « phénoménologie », Cassirer voit dans la suite des réalisations humaines le déploiement d'une unité, non pas substantielle mais dynamique : c'est l'humanité dans son ensemble qui tient ici le rôle de l'esprit.

La grande synthèse académique des Formes symboliques occulte un peu ce qu'a d'ouvert et de problématique l'approche historico-systématique de Cassirer : ce déploiement n'a pas de terme, sauf à admettre pour l'homme sa propre disparition. L'histoire est le théâtre de notre liberté. Rédigés à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Essai sur l'homme (1945) et celui sur l'État soulignent plus nettement la dimension « catastrophique » du mythe, qui fige la forme, quand le symbole, au contraire, nourrit une pluralité incessante, voire conflictuelle, d'expressions.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

François TRÉMOLIÈRES, « LA PHILOSOPHIE DES FORMES SYMBOLIQUES, Ernst Cassirer - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-philosophie-des-formes-symboliques/