LA MONSTRUEUSE PARADE, film de Tod Browning

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une impitoyable vengeance

Un bonimenteur de baraque foraine harangue les badauds en leur promettant de voir les êtres les plus monstrueux : homme tronc, femme oiseau, sœurs siamoises, etc. La foule s'engouffre dans le cirque Tetrallini pour assister au spectacle. Puis, on découvre l'envers du décor et la vie quotidienne d'un cirque avec ses roulottes, ses artistes et ses phénomènes de foires. Le nain Hans est fiancé à Frieda qui a la même taille que lui. Une belle trapéziste, Cléopâtre, qui le méprise, accepte les cadeaux de Hans, car elle vient d'apprendre qu'il va hériter d'une importante fortune. Avec la complicité de son amant Hercule, l'homme fort de la troupe, Cléopâtre décide d'épouser Hans pour ensuite l'empoisonner et lui voler sa fortune. Lors du banquet de mariage, Cléopâtre rejette violemment Hans, l'insulte et l'humilie en le promenant à califourchon sur ses épaules, après avoir embrassé son amant devant tous les invités. Le lilliputien s'aperçoit ensuite que Cléopâtre l'empoisonne sous prétexte de le soigner. Ses amis les monstres décident de le venger. Par une nuit d'orage, ils tuent Hercule (dans la version initiale, qui fut censurée, ils le castrent) et mutilent horriblement Cléopâtre, qui devient alors un autre phénomène de cirque : « la plus grande monstruosité vivante de tous les temps ».


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Michel MARIE, « LA MONSTRUEUSE PARADE, film de Tod Browning », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-monstrueuse-parade/