LA MAMAN ET LA PUTAIN, film de Jean Eustache

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Rencontre au village Saint-Germain

Alexandre, « jeune homme pauvre », vit avec Marie qui gère un magasin de vêtements dans le quartier de Saint-Germain à Paris. Un matin, il part à la rencontre de l'une de ses anciennes amies, Gilberte, et lui demande de l'épouser. Celle-ci refuse.

Alexandre passe ses journées à lire et à discuter avec des amis dans les cafés de Saint-Germain. Un jour, il remarque une jeune femme (Véronika), la suit et lui demande un rendez-vous. Celle-ci ne vient pas à ce premier rendez-vous, mais Gilberte qui passait par là annonce à Alexandre qu'elle va se marier. Il retrouve Véronika le lendemain. Celle-ci est infirmière et vit dans une modeste chambre, sous les combles, à l'hôpital. Un soir, Alexandre emmène Véronika au restaurant. Elle lui raconte ses aventures amoureuses multiples avec les médecins de l'hôpital. Alexandre raconte à Marie les progrès de sa liaison avec Véronika. Un soir, il la conduit chez elle et Marie devient de plus en plus jalouse.

Profitant d'un séjour de Marie à Londres, Alexandre amène Véronika dans l'appartement de celle-ci et, de séducteur, il va passer au rôle de séduit. Au retour de Marie, il va se partager entre les deux femmes, vit avec Marie mais voit Véronika dans des cafés ou dans sa chambre à l'hôpital.

Un soir, Véronika ivre arrive chez Marie et s'installe dans le lit du couple. Elle va de plus en plus partager leur vie quotidienne et devenir à la fois témoin et actrice de leurs scènes.

Une nuit d'ivresse, elle se livre à une longue confession sur sa vie et sur ses déceptions amoureuses. Elle décide de quitter le couple. Alexandre la raccompagne à l'hôpital, la suit de force dans sa chambre et lui demande de l'épouser. Elle accepte avant de vomir tout l'alcool qu'elle a absorbé.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  LA MAMAN ET LA PUTAIN, Jean Eustache  » est également traité dans :

EUSTACHE JEAN (1938-1981)

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 2 027 mots

Dans le chapitre « Un cinéma-vérité très autobiographique »  : […] Au cours de l'hiver de 1963, Eustache réalise Du côté de Robinson avec un budget très modeste. Il s'agit d'un moyen-métrage en 16 mm, sans son synchrone, tourné en noir et blanc dans les environs de Pigalle. Deux ans plus tard, également en plein hiver, il réalise à Narbonne Le Père Noël a les yeux bleus , dont il confie le rôle principal à Jean-Pierre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-eustache/#i_37955

Pour citer l’article

Michel MARIE, « LA MAMAN ET LA PUTAIN, film de Jean Eustache », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-maman-et-la-putain/