LA LITTÉRATURE ARTISTIQUE. MANUEL DES SOURCES DE L'HISTOIRE DE L'ART MODERNE, Julius von SchlosserFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Théorie et sources de la littérature artistique

C'est entre 1914 et 1920 que Schlosser publia, en fascicules, les différentes études qui forment la matière de son recueil. Réunies en 1924, prolongées dans l'édition italienne de 1932 que l'auteur signe sous le nom de Schlosser-Magnino pour témoigner de son attachement à l'Italie, ces études forment cependant un ensemble d'une cohérence remarquable. Par « littérature artistique » (Kunstliteratur), Schlosser entend ce que nous nommerions aujourd'hui l'« historiographie », c'est-à-dire les sources écrites et secondaires sur l'art, composées au Moyen Âge et au long de l'époque moderne (n'y figurent pas les inventaires et les inscriptions qui, selon Schlosser, relèvent d'un autre type de sources). Si Schlosser n'inclut pas l'Antiquité dans son cadre, celle-ci est présente dans toutes les ramifications de l'historiographie, du Moyen Âge à l'époque classique. L'Orient grec et l'Occident latin s'introduisent dans l'historiographie de l'art au Moyen Âge, sans que celle-ci ne parvienne toutefois à saisir le développement de l'art qui lui était contemporain. Littérature de « recettes » techniques, art poétique ou encore littérature de guides, l'historiographie médiévale est parvenue à conserver les genres majeurs du discours sur l'art que l'Antiquité avait formulé : l'éloge (encomium), la description (ekphrasis) et le récit périégétique. La littérature artistique trouvera ensuite son foyer principal en Italie, ce qu'aborde longuement Schlosser, depuis les premiers pas dans le xive siècle toscan, chez Cennino Cennini, jusqu'aux théoriciens de la première Renaissance (Ghiberti, Alberti), des premiers biographes au grand édifice que forment les Vies de Vasari.

C'est en fait la « théorie classique », à travers ses différentes formulations et les amendements introduits par la théorie de l'art du maniérisme puis de l'époque baroque, qui donne à la « littérature artistique » son unité ; et c'est son domaine cons [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Écrit par :

  • : ancien pensionnaire à l'Institut national d'histoire de l'art, chargé de cours à l'École du Louvre

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

François-René MARTIN, « LA LITTÉRATURE ARTISTIQUE. MANUEL DES SOURCES DE L'HISTOIRE DE L'ART MODERNE, Julius von Schlosser - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-litterature-artistique-manuel-des-sources-de-l-histoire-de-l-art-moderne/