LA LÉGENDE DES SIÈCLES, Victor HugoFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'épopée humaine écroulée

On tient généralement La Légende des siècles pour une épopée. Or, s'il y a bien dans le recueil un souffle, une tonalité épiques, la possibilité même d'une épopée moderne s'avère, aux yeux de Hugo, problématique : « Ce livre, c'est le reste effrayant de Babel/ C'est la lugubre Tour des Choses, l'édifice/ Du bien, du mal, des pleurs, du deuil, du sacrifice,/ Fier jadis, dominant les lointains horizons,/ Aujourd'hui n'ayant plus que de hideux tronçons,/ Épars, couchés, perdus dans l'obscure vallée ;/ C'est l'épopée humaine, âpre, immense – écroulée. » (« La vision d'où est sorti ce livre »).

En lisant ces vers, on comprend mieux le titre initial, « Les Petites Épopées », sorte d'oxymore (comment une épopée peut-elle être petite ?) qui dit assez que l'œuvre ne saurait être, à l'image d'une histoire fragmentée, atomisée (« Au lieu d'un continent c'était un archipel »), qu'une juxtaposition de récits, sans véritable architecture. « Épopée humaine », La Légende des siècles sera donc aussi une épopée « écroulée » !

Ces 61 chapitres offrent pourtant une unité et un sens, à la fois politique, religieux, et philosophique. Le Victor Hugo de 1859, converti à l'idéal républicain, joint désormais sa voix à celle des prophètes du Progrès. À travers l'évocation de l'éternel combat du Bien et du Mal (avec son cortège d'antithèses chères au poète : liberté/servitude, lumière/ténèbres, faibles/puissants...), lutte à la fois cosmique, mythique et proprement humaine, se dégage en effet la vision messianique d'une humanité bientôt délivrée de ses liens, et délivrée par sa part la plus humble : « les petits », « les pauvres gens ». La Légende des siècles devient alors une sorte d'Apocalypse, annonçant, après le combat final avec le démon – ici, la tyrannie –, l'éternelle félicité. Une apocalypse dont le saint Jean serait Hugo lui-même, poète-prophète, poète-mage, poète-voyant (« J'eus un rêve : le mur des siècles m'apparut »), qui va puiser aux sources les plus diverses, et mobilise [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  LA LÉGENDE DES SIÈCLES, Victor Hugo  » est également traité dans :

ÉPOPÉE, notion d'

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 1 638 mots

Dans le chapitre « Merveilleux païen, merveilleux chrétien »  : […] Quasi oubliée au Moyen Âge, l'œuvre d'Aristote est redécouverte par les humanistes italiens de la Renaissance – c'est-à-dire bien après qu'a commencé de s'imposer, dans les différentes langues européennes, une littérature vernaculaire. À suivre les principes aristotéliciens , La Divine Comédie (1304-1320) de Dante ne semble pas digne d'être comparée à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee-notion-d/#i_28280

HUGO VICTOR

  • Écrit par 
  • Pierre ALBOUY, 
  • Pierre GEORGEL, 
  • Jacques SEEBACHER, 
  • Anne UBERSFELD, 
  • Philippe VERDIER
  •  • 13 601 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La récapitulation de l'amour »  : […] Cette présence absente, cette immanence de la transcendance, Hugo tente la gageure de l'égaler par le langage – et c'est l'épopée de Dieu . En 1855, l'année des « Mages », poème de Dieu forcé par l'esprit humain, du viol de l'Inconnu, de l'éventrement du Sphinx, Hugo écrit la seconde partie de son épopée, « Solitudines coeli «  : à travers un espace que franchit son vol ascen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-hugo/#i_28280

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XIXe s.

  • Écrit par 
  • Marie-Ève THÉRENTY
  •  • 7 787 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L’essor du lyrisme poétique  »  : […] La poésie connaît au xix e  siècle une paradoxale mutation. Dominante dans les belles-lettres au début du siècle, elle voit son champ se réduire à la poésie lyrique et délaisser les registres narratifs et épiques. Seul genre à perpétuer la domination du vers, elle connaît une invasion de la prose. Incapable de nourrir ceux qui lui vouent une dévo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xixe-s/#i_28280

Pour citer l’article

Guy BELZANE, « LA LÉGENDE DES SIÈCLES, Victor Hugo - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-legende-des-siecles/