LA COUSINE BETTE, Honoré de BalzacFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La vengeance d'une femme

Vieille fille laide et revêche, Lisbeth Fischer, dite Bette, vit dans l'ombre de la famille de sa cousine Adeline. Celle-ci est l'épouse du baron Hulot d'Ervy, frère d'un maréchal d'Empire et directeur, en 1838, au ministère de la Guerre. Malgré ce beau mariage, Adeline vit dans la gêne et ne sait comment doter sa fille Hortense. Elle demande son aide au beau-père de son fils, Crevel, un ancien parfumeur parvenu qui, séduit par sa beauté, lui offre de l'argent en échange de ses faveurs. Outrée, elle refuse. Crevel lui révèle alors la vie dépravée de son époux qui dilapide sa fortune pour entretenir des courtisanes.

Bette a recueilli Wenceslas, un jeune artiste polonais qui, dans la misère, allait mettre fin à ses jours, et le surveille « avec la tendresse d'une mère, la jalousie d'une femme et l'esprit d'un dragon ». Elle confie son secret à Hortense et lui donne un cachet sculpté par son protégé. Éblouie, celle-ci tombe amoureuse de l'artiste. Le baron Hulot s'emploie à faire la fortune du jeune homme et lui accorde la main de sa fille. Abandonné par sa maîtresse Josépha, il s'est entiché d'une piquante créole, Valérie Marneffe, qui habite la maison de Bette. C'est par elle que celle-ci apprend le projet de mariage entre Hortense et Wenceslas. Folle de rage et de douleur, elle jure de mener la famille Hulot à sa perte. Valérie, avec qui elle scelle un pacte, sera l'instrument de sa vengeance.

Dénuée de tout scrupule, aidée par un mari complaisant, celle-ci entreprend de ruiner le baron et l'humilie en devenant aussi la maîtresse de Crevel et en s'affichant avec un ancien amant, Montès, un riche Brésilien. Enfin, pour parachever la vengeance de Bette, elle séduit Wenceslas qui abandonne sa femme pour elle. Afin de financer ses folies, Hulot a expédié en Algérie l'oncle de sa femme pour qu'il y monte des affaires douteuses. Mises au jour, celles-ci risquent de susciter un scandale. Pour sauver son mari et payer ses dettes, Adeline s'offre « comme une prostituée » à Crevel qui la repousse. Atteint par le déshonneur, le maréchal Hulot décède, au [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : agrégé de lettres modernes, ancien élève de l'École normale supérieure

Classification

Pour citer l’article

Philippe DULAC, « LA COUSINE BETTE, Honoré de Balzac - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/la-cousine-bette/