LA CONFESSION IMPUDIQUE, Tanizaki Jun.ichirōFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un texte labyrinthique

Il est certain qu'aujourd'hui, près d'un demi-siècle après sa parution, le roman paraît moins sulfureux. La sexualité est devenue un thème littéraire presque banal, le lecteur est plus tolérant quand il n'est pas franchement blasé. Le roman aurait donc vieilli s'il ne valait que par son sujet : or il continue à être d'une saisissante modernité qui tient à sa facture.

La Confession impudique a en effet la particularité d'être un roman où s'entrecroisent deux journaux intimes, celui de l'homme et celui de son épouse, alternativement offerts à la lecture. Les deux protagonistes utilisent chacun leur journal comme moyen de communication, pour transmettre des messages au partenaire d'une lutte sexuelle acharnée – ce qui n'est possible que si chacun lit le journal de l'autre, malgré sa confidentialité de principe... Les règles du jeu sont donc les suivantes : communiquer par journal interposé, mais en ayant soin de prétendre ne pas avoir lu le journal de l'autre. Chacun use de son journal pour ruser, pour manipuler son partenaire, prenant à contre-pied la vérité attachée en principe à un journal intime : la signification réelle de chacun des énoncés diffère de sa signification apparente, il n'est destiné qu'à leurrer l'autre et l'inciter à agir dans le sens voulu.

Or, en même temps, chaque journal est aussi vrai qu'il est faux. À tout moment du texte, le lecteur est en effet confronté à plusieurs versions des faits. Après l'attaque dont est victime le mari, la lutte semble certes cesser, faute de combattant : mais le lecteur est de nouveau saisi d'incertitude, la femme faisant alors état dans son journal de la suspicion éprouvée à l'égard de sa fille, qui montrerait au malade paralysé le journal de sa femme afin de précipiter sa mort... Aucun des protagonistes, aussi manipulateurs que manipulés, ne sait donc jamais à quoi s'en tenir vraiment – pas plus que le lecteur, pris dans la spirale du mensonge et de la simulation.

Œuvre de v [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'Institut national des langues et civilisations orientales

Classification

Pour citer l’article

Anne BAYARD-SAKAI, « LA CONFESSION IMPUDIQUE, Tanizaki Jun.ichirō - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-confession-impudique/