LA CIVILISATION DE LA RENAISSANCE EN ITALIE, Jacob BurckhardtFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un historien d'art qui parle de tout sauf d'œuvres d'art

Les différents essais qui composent l'ouvrage sont consacrés au contexte politique (« tyrannies » et « républiques »), à l'émergence de l'individu et au développement de sa personnalité, au sens moderne de sa « gloire » qui le pousse à entreprendre de grandes actions, à son sens de la raillerie qui montre le recul critique de sa conscience. Puis aux diverses formes de « découvertes » qui justifient le sentiment des contemporains de vivre une ère nouvelle : celle de l'Antiquité, envisagée ici presque exclusivement dans sa dimension livresque (quête de manuscrits, traductions et travail philologique, constitution de bibliothèques, éditions imprimées, cours universitaires, imitation du style et des effets rhétoriques ainsi que des genres, répertoire de héros) ; celle du monde, à l'âge des grandes expéditions atlantiques ; celle de l'homme par l'essor de l'anatomie et l'étude de son rôle dans les cercles de la société. Enfin sont évoqués l'état de la religion, ses crises, sa coexistence avec les superstitions, en particulier la place importante de l'astrologie, ainsi que la morale dans ses principes comme dans les crimes et déviances qui ont marqué l'époque. Vaste programme d'étude que rempliront les chercheurs réunis à Hambourg autour d'Aby Warburg et de sa bibliothèque, si apte à y répondre.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure de Sèvres, maître de conférences en histoire de l'art des Temps modernes à l'université de Provence

Classification


Autres références

«  LA CIVILISATION DE LA RENAISSANCE EN ITALIE, Jacob Burckhardt  » est également traité dans :

BURCKHARDT JACOB (1818-1897)

  • Écrit par 
  • Michel PLAISANCE
  •  • 1 603 mots

Dans le chapitre « La « Kulturgeschichte » »  : […] Après cette période allemande, Burckhardt revient à Bâle. Il y enseigne l'histoire et participe aux luttes politiques de la ville en soutenant comme journaliste les positions de la droite modérée. Découragé par la politique, il se rend en Italie en 1846. Il collabore avec Kugler lorsque celui-ci réédite en 1847 son Manuel d'histoire de la peinture et son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-burckhardt/#i_33173

Pour citer l’article

Martine VASSELIN, « LA CIVILISATION DE LA RENAISSANCE EN ITALIE, Jacob Burckhardt - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-civilisation-de-la-renaissance-en-italie/