LA CIVILISATION DE LA RENAISSANCE EN ITALIE, Jacob BurckhardtFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Cicerone » et professeur d'université

C'est à la suite de quatre longs séjours en Italie que Burckhardt, après s'être longtemps intéressé à la peinture flamande et hollandaise et au gothique allemand, publie en 1855 Le Cicerone, guide de l'art antique et de l'art moderne en Italie. Titulaire d'une chaire d'histoire à l'université de Bâle en 1858, à laquelle s'ajoutera pendant les vingt dernières années de sa carrière celle d'histoire de l'art, il a constamment associé des voyages dans toute l'Europe à la découverte d'œuvres innombrables, des lectures dont la variété est tout aussi impressionnante et la mise en forme pédagogique de ses observations et connaissances. Refusant, parce qu'elle empêche de saisir les relations entre les phénomènes, la spécialisation, tant chronologique (il a publié aussi sur l'Antiquité et sur le Moyen Âge) que géographique ou encore disciplinaire, il s'est forgé la culture adéquate pour parler de l'histoire de la religion catholique, de la philosophie, de la politique, de l'éthique, de la langue et de la littérature. Sa méthode, dans la Civilisation de la Renaissance, consiste à s'appuyer sur un ensemble nourri de témoignages contemporains, avec une affection marquée pour les grands auteurs toscans du xive et du xve siècle, de Pétrarque à Pic de la Mirandole, de Filippo Villani à Machiavel, et pour les personnalités historiques qui ont été aussi des écrivains comme Enea Silvio Piccolomini, devenu pape Pie II, Laurent le Magnifique, chef du clan des Médicis, ou le patriarche vénitien Luigi Cornaro. Ses exposés sur la famille et sur le plaisir de la villégiature sont fondés sur Leon Battista Alberti, celui sur la beauté féminine sur Angelo Firenzuola, celui sur l'art de plaire et sur le cou [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure de Sèvres, maître de conférences en histoire de l'art des Temps modernes à l'université de Provence

Classification


Autres références

«  LA CIVILISATION DE LA RENAISSANCE EN ITALIE, Jacob Burckhardt  » est également traité dans :

BURCKHARDT JACOB (1818-1897)

  • Écrit par 
  • Michel PLAISANCE
  •  • 1 603 mots

Dans le chapitre « La « Kulturgeschichte » »  : […] Après cette période allemande, Burckhardt revient à Bâle. Il y enseigne l'histoire et participe aux luttes politiques de la ville en soutenant comme journaliste les positions de la droite modérée. Découragé par la politique, il se rend en Italie en 1846. Il collabore avec Kugler lorsque celui-ci réédite en 1847 son Manuel d'histoire de la peinture et son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-burckhardt/#i_33173

Pour citer l’article

Martine VASSELIN, « LA CIVILISATION DE LA RENAISSANCE EN ITALIE, Jacob Burckhardt - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-civilisation-de-la-renaissance-en-italie/