LA BEAUTÉ DU MONDE (J. Starobinski)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poésie et vérité

L’introduction, à partir d’une page de Marcel Proust, définit sa conception des rapports entre « la littérature et la beauté du monde » en accordant la seule dimension esthétique à l’impératif éthique et au désir de vérité. Viennent ensuite, dans l’ordre chronologique, une centaine d’études articulées en deux grands ensembles, le premier traitant de la littérature et le second de la peinture et la musique. Une conclusion sur « le texte et l’interprète » clôt le volume. L’ensemble est complété par un long essai biographique et une postface de Martin Rueff, un dossier iconographique et de brèves présentations critiques.

Si l’on retrouve, au fil de la lecture, « la relation critique » propre à cet homme de lettres et de science ainsi que certains de ses leitmotive, cette somme révèle d’autres facettes : le spécialiste du siècle des Lumières (L’Invention de la liberté, 1700-1789, 1964, et 1789, Les Emblèmes de la Raison, 1973), de Rousseau (Jean-Jacques Rousseau, la transparence et l’obstacle, 1957), Montesquieu ou Diderot (Diderot, un diable de ramage, 2012), le critique médecin de L’Encre de la mélancolie (2012) laissent place ici à l’herméneute de la poésie, au critique historien de la peinture et au passionné de musique.

La première partie, qui traite de « la poésie et l’existence », s'ouvre sur un grand tour d'horizon : Jean Starobinski explore la « Mémoire de Troie » telle qu’elle revit chez Dante, Shakespeare, Racine, Goethe, Baudelaire, Mandelstam et Bonnefoy. Puis « l’œil vivant » du critique, tour à tour historien, philologue, stylisticien et sémanticien, s'intéresse aux mythes du poète heureux ou malheureux, en décryptant « Les Journées plurielles de Ronsard », la posture d'André Chénier, le refus d’un réel qui ne serait qu’illusion dans l’image des fleurs mallarméennes ou la surenchère ironique de Lautréamont.

Beaucoup d'études sont consacrées aux poètes du xxe siècle : une réflexion [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur agrégé, docteur en littérature française, écrivain

Classification

Pour citer l’article

Yves LECLAIR, « LA BEAUTÉ DU MONDE (J. Starobinski) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-beaute-du-monde/