LÀ-BAS, Joris-Karl HuysmansFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Démons et succube

Personnage central du roman, Durtal est un écrivain qui a abandonné le roman pour le récit historique. Bouleversé par La Crucifixion de Matthias Grünewald, qu'il a contemplée au musée de Cassel, il entreprend d'évoquer les violences et les exaltations du Moyen Âge, à travers la « formidable figure » de Gilles de Rais. Montrer « comment cet homme, qui fut brave capitaine et bon chrétien, devint subitement sacrilège et scélérat », tel est le but de son récit, dont l'écriture constitue le fil rouge de Là-bas.

Célibataire sans attaches et sans passions, Durtal cherche un sens à sa vie. Il s'entretient souvent de religion avec son ami Des Hermies, un médecin féru de théologie qui lui fait connaître Carhaix, le sonneur de Saint-Sulpice, lui aussi érudit en ce domaine. Tous deux prennent l'habitude de dîner dans le modeste logement qu'occupent Carhaix et son épouse, véritable « cave aérienne » régulièrement sanctifiée par la sonnerie des cloches. Là, ils peuvent, autour de bons plats, débattre de doctrine chrétienne et dénoncer les turpitudes du matérialisme.

Alors qu'il aborde le moment où Gilles de Rais se tourne vers le mal et croit conclure un pacte avec le diable en lui sacrifiant des centaines d'enfants qu'il viole et éventre, Durtal s'interroge sur la survivance du satanisme. Des Hermies lui ayant assuré que des messes noires sont encore pratiquées, il n'a de cesse d'en savoir plus à ce sujet. Un des convives de Carhaix, l'astrologue Gévingey, lui révèle qu'un prêtre sacrilège, le chanoine Docre, en célèbre régulièrement à Paris.

Or Docre est un familier du couple Chantelouve, dont la femme, Hyacinthe, a adressé à Durtal des lettres d'amour anonymes, mais suffisamment évocatrices pour éveiller son désir. Poussé par le démon de la curiosité, il lui répond, entreprend d'en faire sa maîtresse et, par son entremise, en vient à assister à une messe noire. Parvenu à ses fins, il est écœuré par le spectacle qu'il lui a été donné de voir et en profite pour rompre avec Hyacinthe, décidément trop fascinée par le chanoine Docre. Mais il a progressé dans sa quête : « Ce qui est, en tout cas, avéré pour moi, c'est que le surnaturel existe, qu'il soit chrétien ou non. »

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : agrégé de lettres modernes, ancien élève de l'École normale supérieure

Classification

Les derniers événements

2-30 avril 2020 France. Annonce du plan de déconfinement.

Le gouvernement avait jusque-là réservé l’usage des masques aux personnels soignants, ne jugeant pas cette protection utile pour le grand public. Le 3 toujours, le Conseil d’État valide la disposition, adoptée en application de la loi d’urgence sanitaire et dénoncée par les avocats, qui prévoit la prolongation de deux à six mois des détentions provisoires, sans l’intervention d’un juge. […] Lire la suite

15 janvier -1er février 2019 Côte d'Ivoire. Acquittement de Laurent Gbagbo par la CPI.

Le 1er février, Laurent Gbagbo est libéré et placé en liberté conditionnelle sous la garde des Pays-Bas, dans l’attente de l’aboutissement de la procédure d’appel du procureur relative à son acquittement. Il ne peut d’ici là regagner son pays. […] Lire la suite

18 juin 2008 Union européenne. Adoption de la directive sur la reconduite à la frontière des étrangers en situation irrégulière

Les législations nationales en vigueur jusque-là ne prévoient pas de délai pour huit des États membre de l'Union: Danemark, Estonie, Finlande, Lituanie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Chypre. Pour les autres, ce délai s'étale de trente-deux jours en France à dix-huit mois en Allemagne. Les associations de défense des droits de l'homme condamnent la « directive retour ». […] Lire la suite

6 février 2004 Allemagne. Démission de Gerhard Schröder de la présidence du S.P.D.

Au plus bas dans les sondages avant les échéances électorales régionales et locales prévues en 2004, le S.P.D. est secoué par la fronde de plusieurs de ses fédérations, hostiles à certaines réformes gouvernementales. Gerhard Schröder désigne, pour lui succéder, Franz Müntefering, jusque-là président du groupe parlementaire social-démocrate au Bundestag. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Philippe DULAC, « LÀ-BAS, Joris-Karl Huysmans - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/la-bas/