L'INTERPRÉTATION DES RÊVES, Sigmund FreudFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une voie étroite entre biologie et irrationnel

L'ouvrage se termine par un septième et dernier chapitre qui reprend la plupart des propositions mises en avant dans L'Esquisse d'une psychologie scientifique. Dans cette étude rédigée en 1895 que Freud a renoncé à publier, il s'agissait de « faire entrer la psychologie dans le cadre des sciences naturelles ». Dans L'Interprétation des rêves ce n'est plus le cas et la formulation ne s'appuie plus sur des modèles biologiques. Dans ce chapitre, Freud propose un modèle métapsychologique complet constitué des trois systèmes inconscient, préconscient et conscient.

Freud attendait de la publication de son livre un scandale, elle passa plutôt inaperçue. La psychanalyse, avec ce livre qui en constitue véritablement le premier traité complet, vise à se séparer de l'approche scientifique traditionnelle du rêve, considéré jusque-là comme effet d'un processus biologique, et à arracher le rêve au domaine de l'interprétation religieuse ou superstitieuse. Ces deux écueils bornent le chemin de l'aventure analytique et Freud n'aura de cesse de préserver la psychanalyse de ces ornières qui nécessairement la menacent toujours. Le rêve a donc un sens ; il est susceptible d'interprétation. Et cette interprétation ne peut se faire qu'en fonction des significations du rêveur. Néanmoins, l'interprétation comporte une limite : il faut écarter l'idée d'une interprétation complète possible ; tout rêve a un « ombilic », par où il communique avec l'inconnu.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : psychanalyste, ancien psychiatre des hôpitaux, professeur à l'université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification

Autres références

«  L'INTERPRÉTATION DES RÊVES, Sigmund Freud  » est également traité dans :

FREUD SIGMUND (1856-1939)

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER, 
  • Marthe ROBERT
  •  • 16 135 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un art de l'interprétation »  : […] L' Interprétation des rêves traduit le rêve en récit avant de l'interpréter. Freud raconte ses propres rêves, en reprenant des notes prises sur le mode du journal, puis en propose l'auto-analyse. Ce qui lui permet de définir la méthode d'interprétation des récits de rêve de ses patients, mais aussi des textes littéraires et des œuvres d'art. Le rêve pourrait donc être défini comme le genre litté […] Lire la suite

IMAGINATION (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 795 mots

Quelle défiance les philosophes n’ont-ils pas montrée à l’égard de l’imagination ? L’imagination, « maîtresse d’erreur et de fausseté » pour Blaise Pascal (1623-1662), « folle du logis » et pire encore « folle qui se plaît à faire la folle » pour Malebranche (1638-1715). Même condamnation trois cents ans plus tard chez Alain (1868-1951), pour qui l’imagination, parce qu’elle est une faculté qui a […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain VANIER, « L'INTERPRÉTATION DES RÊVES, Sigmund Freud - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/l-interpretation-des-reves/