L'HOMME UNIDIMENSIONNEL. ESSAI SUR L'IDÉOLOGIE DE LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE AVANCÉE, Herbert MarcuseFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De la société répressive à une civilisation du loisir

Assorti d'une introduction qui rappelle, devant le constat de la disparition des instances de résistance et des volontés révolutionnaires face à la puissance d'intégration et de conditionnement de la technologie, que « la théorie critique doit examiner les alternatives historiques », L'Homme unidimensionnel se compose de trois parties : « La Société unidimensionnelle » (chap. i à iv), « La pensée unidimensionnelle » (chap. v à vii), et « Perspectives d'un changement historique » (chap. viii à x).

La première partie s'ouvre sur l'exposé du « totalitarisme » de l'appareil technologique et de son implacable rationalité fonctionnelle qui, au moyen de besoins artificiels et de pratiques uniformisées, installent de nouvelles formes de contrôle et de domination propres à aliéner l'individu (chap. i). Son caractère systémique et la peur du « spectre de la libération » tendent à faire converger les partis politiques et les classes sociales autrefois opposés (chap. ii). À rebours des anciennes formes culturelles de négation de la réalité établie émergent un conformisme aveugle et une conscience heureuse et naïve que distillent un art désublimé et prêt à consommer, ainsi qu'une sexualité, en apparence libérée, mais en fait instrument d'une stimulation sociale (chap. iii). Le langage opérationnel, désignant davantage des ordres et des fonctions que des individualités, exclut des discours la contradiction, la dialectique et la critique, et contribue donc à réduire la réalité au format canonique du système en place (chap. iv).

La deuxième partie s'attache à démontrer les effets de la technologie sur la structure de la pensée et sur les productions philosophiques. Un premier glissement s'opère, lorsque la logique formelle d'Aristote, indifférente aux oppositions platoniciennes essence/apparence, théorie/pratique, renonce à évaluer la réalité selon son degré de vérité, pour uniquement se consacrer, à l'aide de règles universellement valables, à l'élimination des contradictions (chap. v). [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

  • : docteur en sociologie, D.E.A. de philosophie, maître de conférences à l'université de Paris V-Sorbonne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Éric LETONTURIER, « L'HOMME UNIDIMENSIONNEL. ESSAI SUR L'IDÉOLOGIE DE LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE AVANCÉE, Herbert Marcuse - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-homme-unidimensionnel-essai-sur-l-ideologie-de-la-societe-industrielle-avancee/