L'ESSENCE DE L'ESPAGNE, Miguel de UnamunoFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un « spectacle déprimant »

Le premier essai (« La Tradition éternelle ») explique les termes castizo, casticismo, et dénonce le préjugé selon lequel les « races dites pures, et tenues pour telles, sont supérieures aux races métissées ». Tout prouve le contraire : « Tout croisement de races (castas), où les différences ne prédominent pas trop sur le fond de commune analogie, est source de vigueur nouvelle et de progrès. » Telle est l'idée majeure, qui donne son vrai sens au casticisme et en montre les perversions. Ce premier essai introduit le concept de « l'intra-histoire », substance de l'histoire et expression de la tradition authentique.

Le deuxième essai (« La Race historique : la Castille ») démontre que « le régionalisme et le cosmopolitisme sont les aspects d'une même idée et les supports d'un véritable patriotisme ». L'incitation à « l'européisation » de l'Espagne va de pair avec le souci d'unifier la nation sur le socle de la Castille, car ce fut elle qui « forgea véritablement l'unité et la monarchie espagnoles ». Unamuno célèbre avec magnificence cette région de la Meseta, plateau au centre de l'Espagne, où bat le cœur de la patrie : « Vaste est la Castille ! Et quelle beauté dans la tristesse calme de cette mer pétrifiée et pleine de ciel !... »

Les deux essais suivants (« L'Esprit castillan » et « Mystique et humanisme ») interprètent « l'esprit de la race » de l'Espagne à partir de la littérature ou de grandes figures du Siècle d'or, période d'apogée s'étendant du milieu du xvie siècle à la fin du xviie siècle. L'auteur s'en prend aux images néfastes du « casticisme » qu'illustre le théâtre abstrait de Calderón (1600-1681), auquel il oppose le théâtre de chair et de sang de Shakespeare (1564-1616). Le réalisme de Thérèse d'Ávila, l'envol de l'esprit dans la nuit obscure de Jean de la Croix, l'âme de Fray Luis de León, où s'allie l'ardeur des prophètes à la raison critique, voilà des modèles mystiques issus du xvie siècle pour une quête de plénitude personnelle.

Un essai virulen [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification


Autres références

«  L'ESSENCE DE L'ESPAGNE, Miguel de Unamuno  » est également traité dans :

UNAMUNO MIGUEL DE (1864-1936)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 405 mots

Dans le chapitre « « L'Espagne me fait mal. » »  : […] Les cinq essais réunis en 1895 sous le titre En torno al casticismo ( L'Essence de l'Espagne ) constituent une œuvre capitale. Unamuno y analyse avec une lucidité douloureuse les éléments de l'esprit castillan, la « tradition éternelle » de l'histoire, l'humanisme des mystiques espagnols. Le penseur s'efforce d'inventer un compromis entre le traditionalisme exacerbé et l'ouverture aux courants eu […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « L'ESSENCE DE L'ESPAGNE, Miguel de Unamuno - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-essence-de-l-espagne/