L'EMBARQUEMENT POUR L'ÎLE DE CYTHÈRE (A. Watteau)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Watteau est reçu, en 1712, comme membre agréé à l'Académie royale de peinture et de sculpture, qui réunissait les principaux peintres, sculpteurs et graveurs parisiens. Comme c'était la règle, il devait fournir au plus vite un « morceau de réception » afin d'en être définitivement membre. Il fallut néanmoins plusieurs rappels à l'ordre de la part des autorités académiques avant qu'il n'exécute, en quelques mois, un tableau qui fut jusqu'à la fin du second Empire sa seule œuvre conservée au Louvre, celle à partir de laquelle se construisit l'appréciation critique de l'artiste. Pèlerinage à l'Isle de Cithère (son titre primitif) est emblématique d'un genre, celui des « fêtes galantes », très marqué par le théâtre, la musique et la littérature contemporaines de Watteau. L'artiste, qui en fut l'inventeur pour une grande part (et le fit entrer en tant que tel à l'Académie), s'en était fait une spécialité. Il fut suivi, sinon directement imité, par de nombreux peintres, notamment par Nicolas Lancret ou Jean-Baptiste Pater, l'estampe diffusant par ailleurs largement les œuvres des uns et des autres, dont la vogue se poursuivit jusqu'au milieu du xviiie siècle.

—  Barthélémy JOBERT

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Barthélémy JOBERT, « L'EMBARQUEMENT POUR L'ÎLE DE CYTHÈRE (A. Watteau) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-embarquement-pour-l-ile-de-cythere/