L'ART RELIGIEUX DE LA FIN DU MOYEN ÂGE EN FRANCE. ÉTUDE SUR L'ICONOGRAPHIE DU MOYEN ÂGE ET SUR SES SOURCES D'INSPIRATION (É. Mâle)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sous le signe de saint François

Émile Mâle poursuit dans ce domaine une réflexion qu'il avait amorcée dans sa thèse sur l'art du xiiie siècle, puis continuée dans différentes contributions données, dans les années qui suivirent, à des revues ou à des ouvrages collectifs, tel son article sur la « peinture monumentale » en France, au Moyen Âge, paru en 1905 dans la grande Histoire de l'art dirigée par André Michel. Plus neuve encore apparaît son attention au « christianisme franciscain » qui, en raison de la place accordée à l'homme en Jésus, remodèle complètement et les sensibilités et l'art. Dans ce domaine, Émile Mâle a ressenti, quoi qu'il en ait toujours dit, l'influence d'Ernest Renan (1823-1892) et celle de ses écrits sur la Vie de Jésus (1863) ou saint François d'Assise, un saint vu dans l'histoire. C'est alors sous l'influence des franciscains et, surtout, de l'auteur des Méditations sur la vie de Jésus-Christ, qu'il va lire tout l'apport des sentiments à l'art religieux : la tendresse humaine, le désir de voir le Christ de la Passion, la volonté de se rapprocher de Dieu, qui lui paraît « le maître mot, de la fin du xiiie à la fin du xve siècle ». « L'amour », affirme-t-il dans un chapitre central de son livre (Ire partie, chap. iv), « abolit le temps ». Telle qu'elle fut peu à peu comprise entre le iiie et le xiiie siècle, depuis Plotin, notamment, jusqu'aux Pères du xiie siècle, en passant par Augustin, l'image chrétienne change en profondeur et évolue vers ce qu'Émile Mâle déchiffre comme de « l'art religieux », dans la seconde moitié du xiiie et dans les derniers siècles du Moyen Âge.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de l'Université, ancien membre de l'École française de Rome, professeur d'histoire de l'art médiéval à l'université de Bourgogne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Daniel RUSSO, « L'ART RELIGIEUX DE LA FIN DU MOYEN ÂGE EN FRANCE. ÉTUDE SUR L'ICONOGRAPHIE DU MOYEN ÂGE ET SUR SES SOURCES D'INSPIRATION (É. Mâle) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-art-religieux-de-la-fin-du-moyen-age-en-france-etude-sur-l-iconographie-du-moyen-age-et-sur-ses-sources-d-inspiration/