L'ACACIA, Claude SimonFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans le paysage des lettres françaises de la seconde moitié du xxe siècle, l'œuvre de Claude Simon (1913-2005), couronnée en 1985 par le prix Nobel, s'affirme comme l'une des plus puissantes. Paru en 1989, L'Acacia est une tentative pour retourner aux sources de la mémoire familiale, une autobiographie paradoxale dont le « je » est banni.

Claude Simon

Claude Simon

Photographie

Prix Nobel de littérature 1985, Claude Simon est l’auteur d’une œuvre qu’on peut qualifier d’épique, tant les bouleversements de l’histoire – guerre d’Espagne, Seconde Guerre mondiale –  et « l’inépuisable chaos du monde » se nouent étroitement à une destinée... 

Crédits : Louis Monier/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, agrégé de lettres modernes, éditeur

Classification


Autres références

«  L'ACACIA, Claude Simon  » est également traité dans :

SIMON CLAUDE (1913-2005)

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 3 151 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une mémoire en mouvement »  : […] Dans les années 1980, Simon recommence à explorer sa mémoire personnelle et familiale et assume la « disparition progressive du fictif ». Les recherches formelles de la période précédente vont toutefois ouvrir la voie à des livres sommes à l’architecture complexe. Les   Géorgiques (1981) confronte les récits de trois combattants qui écrivent : l’ancêtre de l’écrivain, le conventionnel Lacombe-Sai […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christophe MERCIER, « L'ACACIA, Claude Simon - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-acacia/