YALA KUMBA (1952-2014)

GUINÉE-BISSAU

  • Écrit par 
  • Francis SIMONIS
  •  • 3 630 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le pays depuis l’indépendance : entre instabilité et coups d’État »  : […] La Guinée-Bissau connaît dès lors une instabilité politique permanente. Kumba Yala accède à la présidence de la République en janvier 2000, après que le PAIGC a perdu la majorité aux élections législatives de novembre 1999. Il est à son tour chassé du pouvoir par l’armée le 14 septembre 2003. Le général Verissimo Seabra Correia, nouvel homme fort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guinee-bissau/#i_28362