KREJČA OTOMAR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avant de devenir metteur en scène, Otomar Krejča avait connu une brillante carrière d'acteur. Au Théâtre national de Prague (Národni Divadlo), il avait interprété notamment les rôles d'Othello, de dom Juan, de Warwick dans la Sainte Jeanne de G. B. Shaw. À partir de 1956, ses mises en scène embrassent un vaste répertoire comprenant des classiques et des contemporains, des auteurs tchèques et des étrangers. Sa direction d'acteurs n'est pas révolutionnaire : il est « pour l'identification avec la fable et le personnage », tout en s'opposant à la subjectivité et au prophétisme d'une troupe comme le Living Theatre. Pour lui, une pièce de théâtre est toujours un poème, d'où l'importance qu'il accorde au texte. Mais, en revanche, Krejča prône de plus en plus le théâtre-atelier, impliquant une étroite collaboration entre tous les artisans du spectacle et le public.

En 1965, lorsque le dramaturge Karel Kraus et les acteurs Jean Triska et Maria Tomasova quittent le Théâtre national pour fonder le Divadlo Za Branoun (« théâtre-derrière-la-porte »), Krejča les suit. Il y monte la première pièce de Josef Topol : La Chatte sur les rails. Durant sept ans, ce théâtre sera l'un des foyers artistiques les plus féconds de Prague : les mises en scène d'Ivanov de Tchekhov et de Lorenzaccio de Musset figurent parmi ses succès les plus marquants. Entre 1965 et 1971, la troupe voyage beaucoup et se fait apprécier dans le monde entier. Krejča était devenu, sous le gouvernement de Dubček, président de l'Union des artistes de théâtre.

En 1971, il est destitué de son poste de directeur, et toute représentation à l'étranger lui est interdite. Il n'est pas seul d'ailleurs à subir la « normalisation », puisque quarante et un des quarante-huit directeurs de troupes de Bohême sont limogés. Le 10 juin 1972, le Divadlo Za Branoun était fermé sur ordre de l'État. Krejča devra attendre près de deux ans avant de reprendre son travail de metteur en scène en [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : metteur en scène, conseiller en éducation populaire et techniques d'expression

Classification

Autres références

«  KREJCA OTOMAR (1921-2009)  » est également traité dans :

KREJČA OTOMAR - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 357 mots

Acteur et metteur en scène tchèque de théâtre. Otomar Krejča est né en 1921 à Prague. Il se fait d'abord connaître comme acteur et se produit notamment au Théâtre national de Prague. C'est à partir de 1956 que commence sa carrière de metteur en scène. Au Théâtre national, dont il assume la direction, il monte aussi bien des classiques que […] Lire la suite

SOCIALISTES ART DANS LES PAYS

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED, 
  • Louis MARCORELLES, 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 12 580 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Hommes et styles »  : […] Si l'observateur ne pouvait manquer d'être frappé par le haut niveau technique des théâtres socialistes et par la grande qualité professionnelle de leurs comédiens, il constatait aussi qu'ils n'avaient pas assez d'éléments en commun pour former un tout unique et cohérent. Car il existait autant de styles que de metteurs en scène notoires dans les démocraties populaires : force était de remarquer q […] Lire la suite

Pour citer l’article

Armel MARIN, « KREJČA OTOMAR  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/krejca-otomar/