KOMINTERN ou TROISIÈME INTERNATIONALE ou INTERNATIONALE COMMUNISTE

BLÜCHER VASSILI KONSTANTINOVITCH (1890-1938)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 786 mots

Issu d'un milieu de paysans, Blücher, qui exerce de multiples petits métiers, est emprisonné de 1910 à 1913, vraisemblablement pour incitation à la grève. La Grande Guerre en fait un officier mobilisé dans l'armée du front sud-ouest. Hospitalisé entre 1915 et 1916, il reprend bientôt du service comme volontaire et commande un détachement de gardes rouges dans la région de l'Oural. Faisant preuve d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vassili-konstantinovitch-blucher/#i_3588

BOLCHEVISME

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 7 566 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le bolchevisme au pouvoir »  : […] La révolution de 1917 marqua le grand tournant de l'histoire du bolchevisme. Et d'abord, elle le fit connaître, aussi bien en Russie que dans le monde entier. Pour les masses populaires russes soulevées, le mot de bolchevisme « prend la valeur d'un drapeau, d'un emblème [...]. Au mot de « bolchevisme » on associe une notion de force, au mot de « menchevisme » une notion de faiblesse » (Berdiaev). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bolchevisme/#i_3588

BORODINE MIKHAÏL MARKOVITCH GROUZENBERG dit (1884-1951)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 300 mots

Principal agent du Komintern en Chine dans les années vingt, Borodine joua un rôle important dans la réorganisation du Guomindang et dans l'application de la politique de la III e Internationale en Chine. Borodine avait rejoint les rangs du Parti social-démocrate russe (bolchevik) en 1903. Arrêté et exilé en 1906, il émigra aux États-Unis, fréquenta l'université de Valparaiso (Indiana), et fonda […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/borodine/#i_3588

BROUÉ PIERRE (1926-2005)

  • Écrit par 
  • Daniel BENSAÏD
  •  • 848 mots

Né en 1926 à Privas (Ardèche), l'historien Pierre Broué est décédé le 26 juillet 2005 à Grenoble. Collégien, il avait découvert sa vocation en se plongeant dans la bibliothèque d'un professeur militant, Elie Reynier. Ce goût précoce pour l'histoire lui permit d'établir très tôt un lien entre étude et engagement, notamment à travers la lecture de l' Histoire de la révolution russe de Léon Trotski. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-broue/#i_3588

BUBER-NEUMANN MARGARETE (1901-1989)

  • Écrit par 
  • Alain BROSSAT
  •  • 1 032 mots

Margarete Gross est née le 21 octobre 1901 à Potsdam (Brandebourg), dans une famille aisée. Son père, brasseur, était un conservateur bon teint, sa mère était plus libérale. Adolescente, Margarete s'oriente tôt vers les Jeunesses communistes. Son premier mariage, avec Rafael Buber, fils du philosophe juif Martin Buber, dont elle a deux enfants, est un échec. Elle adhère au Parti communiste alleman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/margarete-buber-neumann/#i_3588

CACHIN MARCEL (1869-1958)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 746 mots

Né à Paimpol, d'un père gendarme et d'une mère de vieille souche paysanne, Cachin fait des études secondaires grâce à une bourse, puis prépare une licence de philosophie à la faculté de Bordeaux ; il y suit les cours de Durkheim. Il a vingt ans lorsqu'il rejoint le groupe des étudiants socialistes de Bordeaux, de tendance guesdiste. Très vite pris par l'action politique, Cachin abandonne ses étude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-cachin/#i_3588

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Politique de salut national »  : […] Enfin, l'autorité du Guomindang était indirectement renforcée par la montée de la menace japonaise, devant laquelle l'opinion publique nationale avait tout naturellement tendance à se rallier au gouvernement en place. En 1931 , le Japon avait occupé la Mandchourie , sans que Nankin oppose de véritable résistance (non plus que la S.D.N., qui se borne à l'envoi d'une commission d'enquête). Quand l'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_3588

COMMUNISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Annie KRIEGEL
  •  • 13 805 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « IIe ou IIIe Internationale ? »  : […] Au plus fort d'une guerre civile dans laquelle les Soviets n'ont pas encore pris le dessus et dans un pays aux abois, ceinturé par l'intervention étrangère, les bolcheviks tiennent à manifester la vitale expression de l'internationalisme en convoquant le premier congrès d'une III e  Internationale, dite « Internationale communiste » (I.C.). Il s'ouvre le 2 mars 1919 à Moscou, en la seule présence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-histoire/#i_3588

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La question nationale dans la stratégie de la IIIe Internationale »  : […] Confrontée aux querelles nationales et aux conflits frontaliers qui agitent en permanence l'Europe centrale dans l'entre-deux-guerres, la III e Internationale n'a pas arrêté une position de principe de nature à lui donner une ligne de conduite homogène et cohérente dans ce domaine. Les débats théoriques qui agitaient le mouvement social-démocrate avant la Première Guerre mondiale n'ont plus cours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-mouvement-communiste-et-question-nationale/#i_3588

COMMUNISME DANS LE MONDE JUSQU'À LA CHUTE DE L'URSS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 720 mots

1848 Karl Marx et Friedrich Engels font paraître le Manifeste du parti communiste , dans lequel ils en appellent à une union internationale des travailleurs contre la bourgeoisie capitaliste. Septembre 1864 Création à Londres de la I re  Internationale, qui est dissoute dès 1876 au terme de nombreuses dissensions internes. Juillet 1889 Création à Paris de la II e  Internationale, dont le pacifi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-dans-le-monde-jusqu-a-la-chute-de-l-urss-reperes-chronologiques/#i_3588

CONGRÈS DE TOURS, en bref

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 206 mots

Du 25 au 30 décembre 1920 se tient à Tours le XVIII e  congrès du Parti socialiste unifié, Section française de l'Internationale ouvrière (S.F.I.O.). Il est consacré à la question qui agite le parti depuis le milieu de l'année précédente : l'acceptation ou non des vingt et une conditions imposées par le Komintern pour adhérer à la III e  Internationale. Bien que quelques figures charismatiques com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/congres-de-tours-en-bref/#i_3588

DIMITROV GEORGI (1882-1949)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 866 mots

Ouvrier typographe, Georges Dimitrov milite très jeune au sein du mouvement syndical et adhère à vingt ans au Parti social-démocrate bulgare. Un an plus tard, il participe à la fondation du Parti social-démocrate « étroit », qui adopte les idées léninistes en matière d'organisation et rejette en bloc la stratégie réformiste. À partir de 1909, il siège au comité central de ce parti, tout en étant s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georgi-dimitrov/#i_3588

FRIED EUGEN (1900-1943)

  • Écrit par 
  • Stéphane COURTOIS
  •  • 1 003 mots

Eugen Fried est né le 13 mars 1900 à Trnava (Tyrnau en allemand et Nagyszombat en hongrois), ville de l'ancien Empire austro-hongrois, actuellement en Slovaquie. Né dans une famille juive de petits commerçants, Eugen (Jenö) fait de brillantes études secondaires et obtient son baccalauréat en 1917. Mais il est happé par le mouvement révolutionnaire qui traverse dès 1918 l'Europe centrale à la suite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugen-fried/#i_3588

GAUCHE EN FRANCE DANS L'ENTRE-DEUX-GUERRES (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 521 mots

Décembre 1920 Réunie en congrès à Tours, la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO) se scinde en deux partis. Majoritaires, les partisans de l'adhésion à la III e  Internationale créent la Section française de l'Internationale communiste (rebaptisée Parti communiste, PC, en 1921), tandis que la minorité menée par Léon Blum demeure au sein de la SFIO. Mai 1924 Le Cartel des gauches, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gauche-en-france-dans-l-entre-deux-guerres-reperes-chronologiques/#i_3588

GERÖ ERNÖ (1898-1980)

  • Écrit par 
  • Pierre KENDE
  •  • 1 474 mots

Né et mort à Budapest, Ernö Gerö (de son vrai nom, Singer) fut un représentant typique de la seconde génération du Komintern, celle qui est venue aux affaires après l'éviction des chefs historiques du bolchevisme première manière. Son nom est toutefois associé, avant tout, à l'insurrection populaire hongroise de 1956 qu'il est censé avoir provoquée tant par l'incompréhension de la situation que pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erno-gero/#i_3588

GOTTWALD KLEMENT (1896-1953)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 846 mots

Fils de paysans moraves, Klement Gottwald adolescent part à Vienne où il travaille comme apprenti charpentier. C'est là qu'il adhère à seize ans aux Jeunesses socialistes. De 1915 à 1918, il est soldat dans l'armée austro-hongroise. Il rejoint ensuite la gauche marxiste du Parti social-démocrate tchécoslovaque, noyau du Parti communiste fondé en 1921. Dès 1922, il figure parmi les permanents du pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/klement-gottwald/#i_3588

GRAMSCI ANTONIO (1891-1937)

  • Écrit par 
  • Hugues PORTELLI
  •  • 4 470 mots

Dans le chapitre « Du léninisme à l'antifascisme »  : […] Au lendemain de la controverse avec Tasca sur les rapports entre conseils et syndicats, Gramsci se retrouve isolé au sein du socialisme turinois. La majorité de l'aile révolutionnaire soutient les positions intransigeantes du courant « abstentionniste » (hostile à la participation aux élections) d'Amedeo Bordiga, et sa principale minorité (Togliatti, Tasca), une position « électionniste ». Gramsci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-gramsci/#i_3588

GRONOWSKI LOUIS (1904-1987)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 379 mots
  •  • 1 média

Communiste internationaliste, Louis Gronowski a été l'une des incarnations des révolutionnaires « sans patrie ni frontières » qui ont lutté pour le triomphe des principes marxistes. C'est dans cette perspective qu'il a joué un rôle majeur pendant la Seconde Guerre mondiale en qualité de premier responsable du triangle directeur de la Main-d'œuvre immigrée (MOI), engagée par le Parti communiste fr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-gronowski/#i_3588

IEJOV NIKOLAÏ IVANOVITCH (1895-1940)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 240 mots

Issu d'une famille pauvre, Nikolaï Ivanovitch Iejov adhère au Parti bolchevique après 1917. Jusqu'à la fin des années vingt, il est permanent du parti dans le Kazakhstan. Son ascension débute en 1929 : il grimpe rapidement les échelons. Vice-commissaire du peuple à l'Agriculture, il est chargé l'année suivante des sections cadres et affectations du comité central, fonction qui lui confère pouvoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikolai-ivanovitch-iejov/#i_3588

INTERNATIONALE SYNDICALE ROUGE

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 1 034 mots

La scission syndicale n'a jamais été un objectif stratégique de l'Internationale communiste. Et cependant, du 3 au 19 juillet 1921, se tient à Moscou le congrès constitutif de l'Internationale syndicale rouge. Le schisme était certes prévisible, mais les bolcheviks avaient souvent pensé, dans un premier temps, regrouper partis et syndicats dans une même internationale, comme cela s'était produit e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/internationale-syndicale-rouge/#i_3588

INTERNATIONALES SOCIALISTES ET SYNDICALES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PERNOT
  •  • 840 mots

28 septembre 1864 Naissance à Londres de l'Association internationale des travailleurs, qui sera dissoute douze ans plus tard, le 15 juillet 1876. 2-7 septembre 1872 Le congrès de La Haye exclut les anarchistes de Michel Bakounine et décide le transfert de l'Internationale à New York. 14-21 juillet 1889 Naissance de la II e  Internationale à Paris. Le congrès rassemble presque toutes les organi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/internationales-socialistes-et-syndicales-reperes-chronologiques/#i_3588

KATAYAMA SEN (1859-1933)

  • Écrit par 
  • Catherine CADOU
  •  • 589 mots

Pionnier du mouvement ouvrier et du mouvement révolutionnaire au Japon, Katayama Sen reflète par sa vie l'évolution du radicalisme japonais, qui le mènera d'une révolte fondée sur sa formation d'humaniste chrétien à la consécration internationale pour son dévouement à la cause de la révolution mondiale ; son élévation au rang de membre d'honneur du Komintern en est le signe. Né dans une famille pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/katayama/#i_3588

LÉNINE (1870-1924)

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 6 879 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'inspirateur du « communisme de guerre » »  : […] Le gouvernement constitué le 25 octobre 1917 par Lénine ne comporte que des bolcheviks. Il gouverne au nom de la « dictature du prolétariat », que Lénine définit sans ambages comme « un pouvoir conquis par la violence que le prolétariat exerce, par l'intermédiaire du parti, sur la bourgeoisie et qui n'est lié par aucune loi ». Très rapidement, les bolcheviks mettent en place une culture politique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lenine/#i_3588

LONGO LUIGI (1900-1980)

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES
  •  • 1 058 mots

Un des fondateurs du Parti communiste italien. Luigi Longo, fils de paysans pauvres du Piémont (il est né à Fubine Monferrato le 15 mars 1900), appartient à l'aile scissionniste du Parti socialiste qui, en 1921, créa le Parti communiste d'Italie. Il est le premier secrétaire de la Fédération des jeunes et sa vie se confond avec celle du parti dont il représenta longtemps la tendance la plus dure e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-longo/#i_3588

MARXISME - Les révisions du marxisme

  • Écrit par 
  • Pierre BOURETZ, 
  • Evelyne PISIER
  •  • 3 652 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Répliques orthodoxes »  : […] « La coalition qui, sur le plan idéologique, assure la défaite du révisionnisme est dirigée par le centre orthodoxe » : Karl Kautsky y fait figure de « pape du marxisme ». Mais il reçoit aussi le concours de la gauche social-démocrate et notamment de Rosa Luxemburg. Dans un livre publié en 1899, Bernstein et le programme social-démocrate, une anticritique , K. Kautsky se livre à une longue bataill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marxisme-les-revisions-du-marxisme/#i_3588

P.C.F. (Parti communiste français)

  • Écrit par 
  • Bernard PUDAL
  •  • 7 066 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le congrès de Tours et son sens (décembre 1920) »  : […] Dans la conjoncture de l'après-Première Guerre mondiale, marquée par une intense mobilisation sociale (les grèves de 1920) et intellectuelle, naît à Tours en décembre 1920, à la suite d'une scission majoritaire de la S.F.I.O. sur la question de l'adhésion à l'Internationale communiste fondée en 1919 à Moscou, un Parti socialiste (Section française de l'Internationale communiste) qui ne deviend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-communiste-francais/#i_3588

SOCIALISME - Les Internationales

  • Écrit par 
  • Madeleine REBÉRIOUX
  •  • 7 742 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La IIIe Internationale (1919-1943) »  : […] L'Internationale communiste ou III e  Internationale, appelée également Komintern, s'est voulue l'instrument de la révolution non seulement dans la classe ouvrière, mais chez les opprimés du monde entier. Son histoire s'inscrit dans une période de crise générale de l'impérialisme. Malgré des apports récents, beaucoup d'éléments font encore défaut pour formuler à son sujet une appréciation historiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socialisme-les-internationales/#i_3588

SOCIALISME - Social-démocratie

  • Écrit par 
  • Philippe MARLIÈRE
  •  • 10 049 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Réforme et révolution »  : […] Deux événements historiques majeurs vont remettre en cause cet agencement. La Première Guerre mondiale met à bas l'unité prolétarienne de la II e  Internationale. Les uns après les autres, les partis sociaux-démocrates votent les crédits militaires et certains de leurs représentants vont même siéger dans des « gouvernements d'union sacrée » avec les forces bourgeoises et nationalistes. Intellectue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socialisme-social-democratie/#i_3588

SOUVARINE BORIS (1895-1984)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 850 mots

Boris Souvarine naît à Kiev le 5 novembre 1895, dans une famille pauvre ; son père est ouvrier sertisseur. Boris Lifschitz — qui trouvera son pseudonyme de Souvarine dans le Germinal de Zola — arrive en France en 1898. Autodidacte de l'aristocratie ouvrière, il obtient un diplôme d'ouvrier d'art à la veille de sa mobilisation en 1913. Attiré par les idées socialistes, il milite très tôt à la S.F. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-souvarine/#i_3588

SYNDICALISME

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE, 
  • Thomas LOWIT
  •  • 13 169 mots

Dans le chapitre « Les divisions idéologiques »  : […] En pleine guerre, à Zimmerwald (1915) et à Kienthal (1916), des minorités révolutionnaires de différents pays jettent avec Lénine les bases d'une nouvelle internationale politique (III e Internationale) et d'une nouvelle internationale syndicale (Internationale syndicale rouge), auxquelles la victoire des soviets, en octobre 1917, va donner un retentissement considérable et une portée durable. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndicalisme/#i_3588

TITO JOSIP BROZ dit (1892-1980)

  • Écrit par 
  • Marie-Paule CANAPA
  •  • 2 926 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'activité dans le P.C.Y. et dans le Komintern »  : […] À son retour, il apprend que sa mère est morte en 1918 à Kumrovec. Il s'installe à Zagreb et, en octobre 1920, il entre au Parti communiste yougoslave qui vient d'être créé. Il participe à la campagne du parti pour les élections, à des grèves, mais jusqu'en 1924 son activité semble avoir été limitée ; le parti est d'ailleurs interdit à la fin de 1920. Licencié au début de 1921, il trouve un emplo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tito/#i_3588

TOURS (CONGRÈS DE)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 988 mots

Le XVIII e  congrès du Parti socialiste unifié, section française de l'Internationale ouvrière, s'ouvre le 25 décembre 1920 à Tours, salle du Manège. L'enjeu en est clair : le parti adhérera-t-il ou n'adhérera-t-il pas à la III e Internationale, fondée par les révolutionnaires russes en 1919. Quelle que soit l'issue du vote, les délégués au congrès savent que la minorité ne pourra rester dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tours-congres-de/#i_3588

U.R.S.S. - Histoire

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 22 667 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « Révolution permanente ou socialisme dans un seul pays ? »  : […] Avec la fin de la guerre civile et la victoire du régime bolchevique, les grandes puissances ont pris acte de l'existence, de facto, de la Russie soviétique. Toujours très isolée, celle-ci tente, dans les années 1920, de réintégrer progressivement la communauté des nations, mais à ses propres conditions, sans payer les dettes de l'État tsariste ni renoncer à son rôle de centre de la révolution mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/u-r-s-s/#i_3588

ZETKIN CLARA (1857-1933)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 733 mots

Née à Wiederau dans une famille d'instituteurs polonais, Clara Eisner (devenue, après son mariage, Clara Zetkin) est élève au collège d'enseignement pour jeunes filles de Leipzig, où elle subit l'influence du féministe August Schmidt. Dès cette époque, elle établit des contacts avec le Parti social-démocrate allemand qui vient de se constituer, et elle s'y inscrit en 1881. Institutrice elle-même, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clara-zetkin/#i_3588

ZINOVIEV GRIGORI EVSEÏEVITCH RADOMYLSKI dit (1883-1936)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 582 mots
  •  • 2 médias

Autodidacte, Zinoviev commence par militer dans les cercles d'éducation politique du sud de la Russie. En 1902, il se rend à l'étranger, où il rencontre Plekhanov et Lénine. Bolchevik dès 1903, il milite dans le sud de la Russie. En mars 1906, il regagne Saint-Pétersbourg, où il est membre du comité du parti. L'une de ses principales activités est d'ordre journalistique : il dirige la plupart des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zinoviev/#i_3588


Affichage 

Congrès des peuples d'Orient (Bakou, 1920)

photographie

Au congrès des peuples d'Orient à Bakou, en 1920, les représentants de la IIIe Internationale incitent les peuples colonisés à la révolte contre leurs métropoles Parmi les délégués, l'écrivain américain John Reed, en costume noir au premier rang, et le Soviétique Zinoviev, troisième... 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Congrès des peuples d'Orient (Bakou, 1920)
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie