KHOSUT ou QOSUD ou QOSHOT

NGAWANG LOBSANG GYATSO, Ve dalaï-lama

  • Écrit par 
  • Anne-Marie BLONDEAU
  •  • 351 mots

Celui qui allait réaliser l'unité du Tibet et imposer durablement la prédominance de son école, dite des « vertueux » (dGe-lugs-pa), naquit en 1617, au moment où les princes des deux provinces centrales, dBus et gTsang, se combattaient pour imposer leur pouvoir et la suprématie de l'école bouddhique que chacun patronnait : respectivement les dGe-lugs-pa et les Karma-pa. Reconnu à l'âge de six ans […] Lire la suite

OÏRAT

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 2 091 mots
  •  • 1 média

En 1207, Gengis-khan, proclamé depuis l'année précédente empereur, envoyait son fils aîné J̌öči à la conquête des peuples de la forêt de la Sibérie méridionale (cf. mongolie - Histoire). C'est ainsi que les Oirat, qui nomadisaient le long de l'Enisei à l'ouest du lac Baikal, entrèrent dans l'orbite de la confédération mongole, mais ils ne participèrent à sa grandeur que par l'intermédiaire de co […] Lire la suite

TIBET (XIZIANG)

  • Écrit par 
  • Chantal MASSONAUD, 
  • Luciano PETECH, 
  • David SNELLGROVE, 
  • Pierre TROLLIET
  • , Universalis
  •  • 26 824 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'émiettement médiéval »  : […] La période qui s'étend de 850 à 1050 est fort obscure. On a peu de renseignements sur l'histoire politique. On est mieux informé sur les événements religieux. Le bouddhisme, persécuté et presque annihilé, reprit lentement pied dans le Tibet central, grâce à l'activité de Bla-chen-po (892-975) et de Klu-mes (env. 950-1025) ; c'était toujours l'école bouddhiste du temps de Khri-srong-Ide-brtsan, ce […] Lire la suite