KHAMA sir SERETSE (1921-1980)

BOTSWANA

  • Écrit par 
  • Dominique DARBON, 
  • Benoît DUPIN
  •  • 2 663 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les facteurs de stabilité »  : […] La vie politique botswanaise se caractérise par une grande stabilité et une non moins grande modération, qui sont liées à trois facteurs historiques. Le premier tient à l'homogénéité ethnique du pays, avec les Tswana qui représentent, au début du xxi e  siècle, environ 79 p. 100 de la population totale du pays, le groupe minoritaire kalanga (11 p. 100) qui est bien intégré dans les cercles dirig […] Lire la suite

<!-- <script language="javascript" type="text/javascript"> if (isMobile.any() === null) { document.write('<ins class="adsbygoogle" id="adsense_text3" style="display:block" data-ad-format="fluid" data-ad-layout-key="-g8+17+6z-bd+5p" data-ad-client="ca-pub-6024595326767178" data-ad-slot="5515571784"></ins>'); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } </script> -->

Affichage 

Seretse Khama, 1977

Seretse Khama, 1977

photographie

Chef traditionnel des Bamangwato et leader du Parti démocratique, sir Seretse Khama devient Premier ministre du Botswana en mars 1965, avant d'accéder à la présidence le 30 septembre 1966, jour de l'indépendance de son pays Constamment réélu, il restera au pouvoir jusqu'en 1980 

Crédits : Getty

Afficher

Seretse Khama, 1977

Seretse Khama, 1977
Crédits : Getty

photographie