KAWABATA YASUNARI (1899-1972)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les « sensations nouvelles »

C'est ainsi que sa véritable carrière littéraire commence en 1921, date à laquelle il crée, avec quatre de ses camarades de l'université impériale de Tōkyō, une revue littéraire, Shinshichō (Pensée nouvelle). Il prend aussi une part active à la fondation de deux autres revues qui firent époque : Bungei-shunjū (Annales littéraires) et Bungei-jidai (L'Époque de la littérature). Dès la fin de ses études universitaires en 1924, il est considéré comme l'un des plus brillants espoirs de la jeune école connue sous le nom de « shinkankaku-ha » (« école des sensations nouvelles ») dans l'histoire de la littérature japonaise moderne.

Kawabata déborde alors d'activités, bouillonne d'idées, toujours à l'affût du nouveau. Il inaugure, entre autres, une forme inédite d'expression littéraire qu'il se plaît à appeler « romans miniatures » (tenohira no shosetsu, littéralement « romans qui tiennent dans le creux de la main »). En quelques dizaines de lignes parfois, il procède à de véritables expériences sur l'expressivité du japonais, langue riche en images et en nuances avec une force évocatrice inégalée.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : Professeur à l'Institut national des langues et civilisations orientales.

Classification

Autres références

«  KAWABATA YASUNARI (1899-1972)  » est également traité dans :

JAPON (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques ORIGAS, 
  • Cécile SAKAI, 
  • René SIEFFERT
  •  • 20 418 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Temps d'apocalypse »  : […] Le 25 novembre 1970, les quotidiens d'Europe annoncèrent à la une la mort de Mishima Yukio. Des photos montraient, dans les bâtiments des Forces armées au centre de Tōkyō, la mise en scène sanglante qu'il avait conçue, mais ce n'étaient que des images grises où se distinguaient à peine quelques silhouettes. Elles suscitèrent la stupeur, l'inquiétude. Moins vives furent les réactions quand fut conn […] Lire la suite

PAYS DE NEIGE, Kawabata Yasunari - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Cécile SAKAI
  •  • 1 016 mots

Pays de neige ( Yukiguni ) est considéré comme l'un des chefs-d'œuvre de Kawabata Yasunari (1899-1972) , Prix Nobel de littérature en 1968. L'auteur a travaillé très longuement sur ce roman de la maturité, composé de onze fragments publiés sous la forme de nouvelles sur une période de douze années (de 1935 à 1947, avec une interruption de quatre ans durant la guerre du Pacifique). La version défi […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bunkichi FUJIMORI, « KAWABATA YASUNARI (1899-1972) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/kawabata-yasunari/