KARMAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les actes et la Délivrance

Pour les renonçants, tout acte, et spécialement l'acte rituel, étant essentiellement périssable, ne peut porter que des fruits périssables, mais en même temps, comme il marque l'attachement à ce monde et à ses jouissances par l'attente d'un résultat, il est responsable du renouvellement indéfini des renaissances. Tout acte doit porter son fruit, sinon dans cette vie, du moins dans une vie future ; aussi, pour supprimer toute vie future, faut-il supprimer les actes. Certains systèmes philosophiques supposent même l'existence d'un «  corps subtil » qui accompagne l'ātman (le Soi) dans son passage d'une incarnation à une autre et porte le dépôt de karman qui n'a pas encore produit ses fruits et les mènera à maturité dans une vie à venir. Il y a là un renversement complet des perspectives de l'homme ordinaire tel que le conçoit le brahmanisme orthodoxe, puisque le but suprême poursuivi par ce dernier au moyen du rituel est l'immortalité céleste, tandis que le rite mal fait entraînerait des « re-morts ». Pour le renonçant hindou, c'est l'acte, et en particulier le rite, donc l'accomplissement de son devoir quotidien au sein de la société, qui entraîne ipso facto les renaissances, et l'immortalité à laquelle il aspire n'est plus le simple prolongement céleste de la vie d'ici-bas mais la délivrance définitive des conditions de la vie empirique individuelle, du saṃsāra. D'une crainte de la re-mort on est passé à l'affirmation du fait des re-naissances et à la négation radicale de leur valeur. La théorie de l'acte implique toujours une option métaphysique à l'égard de la vie, mais inverse de celle des ritualistes.

C'est en fait cette dernière conception du karman qui fait l'unité profonde des grandes religions de l'Inde : elle a inspiré le bouddhisme et le jinisme aussi bien que l'hindouisme. Si le bouddhisme et le jinisme apparaissent comme des « hérésies », c'est parce qu'ils ont pris plus à la lettre la condamnation des actes rituels et des textes qui les prescriv [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)

Classification


Autres références

«  KARMAN  » est également traité dans :

BOUDDHISME (Histoire) - Le Buddha

  • Écrit par 
  • André BAREAU
  •  • 4 306 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'origine de la douleur »  : […] La douleur a pour origine la « soif », c'est-à-dire le désir, qui s'attache au plaisir et accompagne toute existence ; elle mène à renaître pour goûter encore des voluptés trompeuses. Cette soif est elle-même produite par un enchaînement de causes dont la première est l'ignorance, plus précisément l'ignorance de cette réalité que le Buddha a découverte et qu'il révèle à ses disciples. La soif et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-histoire-le-buddha/#i_8766

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme tibétain

  • Écrit par 
  • Anne-Marie BLONDEAU
  •  • 5 631 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Croyances et pratiques populaires »  : […] Bien que les laïcs aient eu la possibilité de prononcer le vœu de la Pensée de l'Éveil et celui des tantra , et que certains se soient engagés sur cette voie, la majorité laissait aux spécialistes tout ce qui relève de la spéculation métaphysique ou de la liturgie, et se contentait d'une foi vivace mais élémentaire, où les grandes notions du bouddhisme se combinaient avec les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-tibetain/#i_8766

BRAHMANISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 618 mots

Dans le chapitre « Le saṃsāra »  : […] Apparue toute formée aux vi e - v e  siècles avant notre ère, dans les upaniṣad comme dans le bouddhisme et le jaïnisme, une autre croyance, dont on ne peut préciser l'origine, conditionne la vie religieuse : c'est celle du saṃsāra . Le terme lui-même – […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmanisme/#i_8766

JINISME ou JAÏNISME

  • Écrit par 
  • Colette CAILLAT, 
  • Marie-Simone RENOU
  •  • 5 722 mots

Dans le chapitre « L'âme et le karman »  : […] L'âme est « vie » ( jīva ), c'est une monade spirituelle ayant pour caractéristique essentielle la conscience ( cetanā ). Le nombre des âmes est infini et elles sont éternelles, identiques et égales. Mais, soumises à des influences extrinsèques, elles subissent des inégalités de statut. Et tant qu'elles ne sont pas libérées de la matière, elles demeurent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jinisme-jainisme/#i_8766

JÑĀNA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 373 mots

La réflexion philosophique indienne (tant bouddhiste qu'hindoue) est déterminée par un certain nombre de présupposés, parmi lesquels l'idée que le sujet pensant est modifié, dans sa nature même, par le type de connaissance qu'il acquiert au cours de son existence. Ainsi le salut est-il fonction de ce que l'on sait plutôt que de ce que l'on fait. L'action, en effet, est inéluctable : respirer, mang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jnana/#i_8766

NIRVĀṆA ET SAṂSĀRA

  • Écrit par 
  • André BAREAU
  •  • 3 548 mots

Dans le chapitre « Le « saṃsāra » et ses diverses interprétations »  : […] La croyance en la transmigration apparaît dans l'Inde vers le début du vi e siècle avant notre ère, soit juste avant le bouddhisme, le jainisme et les premières Upaniṣad du brahmanisme, qui reposent tous sur elle. Dès cette époque, elle semble avoir été adoptée par la grande majorité des Indiens, bien que les anciens sūtra bouddhiques signalent q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nirvana-et-samsara/#i_8766

RĀMĀNUJA (1017-1137)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 1 788 mots

Dans le chapitre « Les doctrines »  : […] Le viśiṣṭādvaita insiste à la fois sur l'Unité d'un premier principe d'où découle tout ce qui existe – ce qui est spirituel et ce qui est matériel – et, contre l'idéalisme śaṅkarien, sur la réalité des âmes individuelles et du monde matériel. Dieu, Personne Suprême, est garant de l'existence de celles-là comme de celui-ci : l'âme, le monde et Dieu constituent trois entités r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramanuja/#i_8766

SALUT

  • Écrit par 
  • André DUMAS, 
  • Jean PÉPIN
  •  • 4 781 mots

Dans le chapitre « La délivrance dans le védisme et le bouddhisme »  : […] L'une des doctrines centrales de la religion de l'Inde ancienne est, on le sait, celle du karman  : la nécessité qui s'impose à l'âme de toujours subir une renaissance nouvelle dans une condition humaine ou animale déterminée par la qualité de ses actes passés. Le salut consiste à s'évader de la fatalité du karman , à briser le cycle des renaissances, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salut/#i_8766

ŚIVA ou SHIVA ET SHIVAÏSME

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 8 174 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les trois catégories, le pur et l'impur »  : […] Le śaivasiddhānta classe les choses en trois catégories : pati , « maître », paśu , « bétail » (c'est-à-dire les âmes individuelles gouvernées par le maître), pāśa , « lien », qui attache les âmes individuelles aux objets du monde. Il les répartit aussi entre deux domaines : le pur et l'impur. La catégorie pati comprend : Śiva ; un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siva-shiva-et-shivaisme/#i_8766

YOGA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 7 829 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'âme et le corps »  : […] On a vu plus haut comment l'âme ( ātman) se situe par rapport au corps : elle lui est étrangère autant que le passager d'un véhicule peut l'être de la carrosserie et du moteur de l'engin qui l'emporte, mais elle en reste dépendante, d'humiliante façon, comme l'est ce passager vis-à-vis des performances du véhicule en question. Pourtant, le rapport est hiérarchique : l'âme est sujet, le corps objet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yoga/#i_8766

Voir aussi

Pour citer l’article

Madeleine BIARDEAU, « KARMAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/karman/