JUSTIFICATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Débats contemporains

Le débat sur la justification n'est plus au premier plan de la réflexion théologique comme il l'a été durant tant de siècles. L'absence du mot justification dans les tables analytiques du second concile du Vatican est déjà un indice. Deux raisons à cela : d'une part l'homme sécularisé et les croyants eux-mêmes sont moins sensibles au jugement final de l'homme envers son prochain et envers le monde. Si les contemporains de Paul, d'Augustin et de Luther s'interrogeaient passionnément sur la colère et la grâce de Dieu, les hommes d'aujourd'hui reportent leur passion sur la relation avec autrui. Le salut apparaît moins un verdict ultime qu'une décision constante d'écouter, d'agir, d'aimer, au lieu de se refermer, de se lasser et de se laisser aller au non-sens de l'histoire. D'autre part, il est certain que depuis Luther et le concile de Trente les positions respectives se sont rapprochées. Par exemple, le théologien catholique Hans Küng a soutenu que la doctrine de la justification dans la Dogmatique de Karl Barth était authentiquement catholique. L'avenir dira si Hans Küng voit ici juste ou s'il affadit les oppositions. Il demeure que catholiques et protestants se retrouvent unis sur le salut par la grâce seule, grâce qui n'est pas inactive, mais recréatrice de la totalité de la vie.

Une grande contestation s'est élevée dans les années 1970 contre la représentation classique de la justification, où le sacrifice offert par Jésus-Christ vient apaiser la colère de Dieu et permet alors le rachat de l'homme. René Girard, dont les ouvrages se situent au carrefour de l'ethnologie, de la psychanalyse, de la théorie du roman et de l'exégèse biblique, a particulièrement combattu les notions théologiques de sacrifice expiatoire et de substitution rédemptrice. Elles lui apparaissent comme étant des restes de paganisme maintenus par erreur dans la tradition chrétienne : le paganisme consiste en ce que l'homme imagine, à son image, un Dieu assoiffé de vengeance et de san [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  JUSTIFICATION  » est également traité dans :

AUGUSTINISME

  • Écrit par 
  • Michel MESLIN, 
  • Jeannine QUILLET
  •  • 5 573 mots

Dans le chapitre « La crise de la Réforme et le jansénisme »  : […] C'est essentiellement autour du problème de la justification que, au xvi e  siècle, se sont affrontés théologiens catholiques et réformés. Contre une Église qui leur paraît laxiste et corrompue, les réformateurs Luther, Calvin, Zwingli interprètent l'enseignement de l'apôtre Paul à la lumière des théories augustiniennes. Ils en adoptent la plus ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustinisme/#i_11165

GRÂCE

  • Écrit par 
  • Georges CASALIS
  •  • 4 100 mots

Dans le chapitre « La justification »  : […] Que la grâce du Christ soit salutaire, c'est-à-dire libératrice de l'homme pour une existence nouvelle, cela, dans le Nouveau comme dans l'Ancien Testament, s'exprime par la liaison de la grâce et du pardon  : le génie de saint Paul est d'avoir, dans ses lettres, fait la première synthèse des éléments contenus, à ce sujet, dans le message des communauté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grace/#i_11165

KUHN THOMAS (1922-1996)

  • Écrit par 
  • Alexis BIENVENU
  •  • 2 888 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un pragmatisme non relativiste »  : […] Quoique modérée, la position défendue par Kuhn le conduit à formuler des thèses philosophiques assez radicales, proches d'un certain relativisme – sans lui être cependant totalement acquises. D'abord, Kuhn récuse la distinction de principe entre contexte de justification et contexte de découverte , défendue explicitement par Hans Reichenbach dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-kuhn/#i_11165

LUTHER MARTIN (1483-1546)

  • Écrit par 
  • Martin BRECHT, 
  • Pierre BÜHLER
  •  • 11 930 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'homme devant Dieu »  : […] La Croix nous a fait entrer dans la relation entre Dieu et l'homme. Il faut encore développer cette perspective pour voir apparaître une conception nouvelle de l'homme. La vie de l'homme est un tissu complexe de relations multiples : relations à autrui, au monde, à soi-même, à Dieu. Ces relations ne constituent pas simplement un domaine mis à la libre disposition de l'homme. Elles sont aussi le li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-luther/#i_11165

MÉTHODISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT
  •  • 2 944 mots

Dans le chapitre « Tendances caractéristiques du méthodisme »  : […] Le méthodisme se caractérise par l'insistance qu'il met sur la sanctification, par le rôle important qu'il joue au sein de l'œcuménisme et, pour certains, malgré ses efforts d'évangélisation auprès des classes populaires, par une relative timidité en matière sociale. La théologie méthodiste, qui se fonde sur les sermons de Wesley, ne diffère pas, pour l'essentiel, des Trente-Neuf Articles de la Ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/methodisme/#i_11165

PAUL saint (entre 5 et 15-67)

  • Écrit par 
  • Pierre BONNARD
  •  • 6 985 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'essence de la prédication paulinienne : la justification gratuite »  : […] Cependant, dans cette mobilité foisonnante, on aperçoit, plus ou moins accentué, le sujet constant de la prédication paulinienne. Dire qu'il y est toujours question de Jésus-Christ serait trop facile. Toutes les Églises avec lesquelles l'apôtre a croisé le fer portaient et invoquaient le nom du Christ, comme le montrent les adresses des épîtres. Mais ce n'était pas là pour Paul une garantie de leu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-saint-entre-5-et-15-67/#i_11165

PIÉTISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT
  •  • 2 442 mots

Dans le chapitre « Le fondateur Philipp Jakob Spener »  : […] En 1648-1649, les traités de Westphalie permettent d'assouplir fortement le principe du cujus regio, ejus religio . Désormais, plusieurs territoires vont faire l'apprentissage d'un certain pluralisme confessionnel. Mais cela ne peut faire oublier les durs stigmates de la guerre de Trente Ans : les combats, les épidémies, la sous-alimentation, les migrations, etc., ont fait pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietisme/#i_11165

TILLICH PAUL (1886-1965)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 1 828 mots

Dans le chapitre « Un homme des frontières »  : […] Dans une de ses Réflexions autobiographiques , Paul Tillich, né dans un petit village du Brandebourg, Starzeddel, et mort à Chicago, se définit comme un homme des frontières. Son père était un pasteur luthérien plutôt orthodoxe et conservateur, tandis que sa mère avait le tempérament de sa Rhénanie natale. Tillich entreprit parallèlement des études de théologie et de philosop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-tillich/#i_11165

TRENTE (CONCILE DE)

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU
  •  • 3 511 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La théologie tridentine »  : […] Dans l'œuvre du concile de Trente on peut distinguer trois niveaux : celui du dogme, celui de la discipline et, enfin, celui des décrets relatifs à la justice ecclésiastique et aux liens entre l'épiscopat et Rome. Ces décrets suscitèrent des réserves de la part des autorités politiques. Il ne plaisait pas aux rois de France et d'Espagne que le pape fût proclamé « évêque de l'Église universelle ». […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trente-concile-de/#i_11165

ZWINGLI HULDRYCH (1484-1531)

  • Écrit par 
  • Jacques Vincent POLLET
  •  • 7 184 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La pensée religieuse de Zwingli »  : […] Zwingli a traduit et commenté vingt et un livres de l'Ancien Testament (C.R., XIII, XIV) à l'occasion de la Prophezei , cercle d'études bibliques remplaçant l'office choral et inauguré le 19 juin 1525. La Bible de Zurich (1529) est le fruit de ce travail. Les sermons, dont il ne reste que des notes d'auditeurs (publiées en partie par O. Farner), suivent l'ordre des leçons de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huldrych-zwingli/#i_11165

Pour citer l’article

André DUMAS, « JUSTIFICATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/justification/