VÉDRINES JULES (1881-1919)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des missions à haut risque

Affecté à l’escadrille no 3 des Cigognes pendant la Première Guerre mondiale, il est notamment l’instructeur d’un aviateur débutant nommé Georges Guynemer qui, après des débuts laborieux lors desquels il « casse du bois », est menacé de renvoi par son chef d’escadrille. Védrines le prend sous son aile et l’aide à devenir un chasseur redouté. Védrines effectue surtout de nombreuses missions spéciales à bord de son avion : il s’agit de déposer des agents derrière les lignes ennemies. Ces missions périlleuses, menées par les aviateurs les plus expérimentés, sont l’un des aspects les plus secrets de la guerre et l’un des plus cruels. Tout se joue dans l’ombre, et malheur à l’aviateur ou à l’espion qui se fait prendre. Pour effectuer ces incursions chez l’adversaire, il faut des hommes audacieux, à l’instinct développé. Jules Védrines est certainement le plus célèbre et le plus populaire d’entre eux. À sept reprises, en 1915 et 1916, aux commandes de son avion qu’il surnomme « la Vache », il réussit à atterrir en territoires occupés par les Allemands pour accompagner des agents de renseignement ou d’exécution, souvent dans des conditions qualifiées plus tard de dramatiques par le général Martial Valin. Malgré les dangers, le sous-lieutenant Védrines n’hésite pas à mener trois missions secrètes pour récupérer ses passagers.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

  • : historien de l'aviation, membre de l'Académie de l'air et de l'espace

Classification


Autres références

«  VÉDRINES JULES (1881-1919)  » est également traité dans :

CAUDRON (G. et R.)

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 566 mots

Aviateurs et constructeurs français, Alphonse Joseph Augustin Caudron, plus connu sous le nom de Gaston Caudron, né à Favières, dans la Somme, le 18 janvier 1882, et son frère René, né le 1 er  juillet 1884 dans cette même ville, se passionnent tôt pour les sports mécaniques et se tournent naturellement vers l’aviation naissante. En 1908, les deux hommes assemblent un grand biplan de 60 mètres ca […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard MARCK, « VÉDRINES JULES - (1881-1919) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-vedrines/