MONTALVO JOSÉ (1954- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un univers cosmopolite

Né le 11 juin 1954 à Valence (Espagne), José Montalvo grandit en France où sa famille – des républicains espagnols – s’est réfugiée. Il doit sans doute à son père, architecte passionné de burlesque, sa fascination pour la constellation dada et son univers sens dessus dessous. Son goût de la différence et des univers rythmiques et colorés vient plutôt de sa mère qui est danseuse flamenca. Il garde de son enfance l’image d’un monde cosmopolite et déraciné où se mêlaient des traditions venues de toutes les rives de la Méditerranée.

Au sortir de l’adolescence, il suit des études d’arts plastiques et d’histoire de l’art à l’université de Paris-VIII-Vincennes. Parallèlement, il s’initie à la danse contemporaine avec ses pionniers que sont en France Jérôme Andrews (auquel il dédiera La Gloire de Jérôme A. en 1996) ainsi que Françoise et Dominique Dupuy, dont il rejoindra la compagnie, les Ballets modernes de Paris, en 1976. Ses professeurs forgent dans la rigueur une liberté des corps et du mouvement dont José Montalvo se souviendra.

Par la suite, José Montalvo enrichit sa formation auprès de Carolyn Carlson, Lucinda Childs, Alwin Nikolais et Merce Cunningham. Ses premières créations sont courtes, ludiques, et prennent souvent la forme de mini-romans dansés. En 1982, il rencontre Dominique Hervieu qui devient son interprète fétiche et sa complice de travail. Ensemble, ils remportent quatre concours d’affilée (de 1986 à 1988), mais il est encore trop tôt pour qu’ils soient appréciés. La compagnie Montalvo-Hervieu est fondée en 1988. De 1988 à 1991, José Montalvo va travailler en milieu psychiatrique. Parallèlement, il s’engage, à partir de 1989, dans une voie nouvelle avec la création d’événements in situ : Les Danses à voir et à danser. Il commence à imaginer des projets inter [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  MONTALVO JOSÉ (1954- )  » est également traité dans :

HERVIEU DOMINIQUE (1962- )

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 040 mots

Dans le chapitre « Une rencontre cruciale »  : […] En 1981, Dominique Hervieu fait l'une des rencontres les plus déterminantes de sa carrière en la personne du chorégraphe José Montalvo. De 1982 à 1985, tous deux élaborent un style singulier qui deviendra leur marque de fabrique : une danse légère et virtuose à la croisée de plusieurs techniques, dont l'énergie jaillit du mélange des genres. De 1986 à 1988, plusieurs prix récompensent les solos ch […] Lire la suite

Pour citer l’article

Agnès IZRINE, « MONTALVO JOSÉ (1954- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-montalvo/