JONCALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Jonc : fleur et fruit

Jonc : fleur et fruit
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Juncus striatus (feuille)

Juncus striatus (feuille)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Les Joncales constituent un ordre de plantes monocotylédones comptant moins de quatre cents espèces herbacées qui habitent surtout les régions tempérées ou froides des deux hémisphères ; la plupart des Joncales constituent la famille des Joncacées, elle-même principalement représentée par les joncs (genre Juncus), qui sont par excellence des colonisateurs des milieux marécageux, où ils forment, mêlés ou non aux Cypéracées et aux Graminées, des peuplements souvent denses.

Le jonc articulé

De taille et d'aspect assez variables, le jonc articulé est une herbe vivace. Ses tiges, souvent en touffes, bien que produites par un rhizome grêle, sont faibles, généralement plus ou moins étalées ou même couchées, et ne dépassent pas 80 cm. La tige cylindrique porte quelques feuilles alternes, comprimées latéralement, arquées, creuses à l'intérieur entre des épaississements sclérenchymateux simulant des cloisons transversales (d'où le nom de jonc articulé).

L'inflorescence est une panicule dont les rameaux ultimes portent des glomérules compacts de quatre à huit fleurs brunes longues de 3 à 4 mm. Ces fleurs sont régulières, à périanthe en deux cycles différant très peu l'un de l'autre, de trois pièces chacun ; ces pièces sont coriaces, brunes, aiguës. L'androcée compte six étamines semblables, le gynécée est un ovaire cylindro-conique syncarpique surmonté de trois stigmates ; à maturité, la capsule loculicide à trois valves libère de nombreuses petites graines, insérées sur les placentas pariétaux ; l'embryon, inclus dans l'albumen farineux, est petit et droit.

Jonc : fleur et fruit

Jonc : fleur et fruit

Diaporama

Structure de la fleur et du fruit du jonc articulé (J. articulatus) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Juncus articulatus habite les prairies marécageuses, surtout sur sols acides ; supportant, grâce à son port diffus ou prostré, le pâturage ou la fauche, il est très commun dans de tels milieux en Europe et en Asie tempérées, régions froides exclues, et se rencontre jusque dans l'est de l'Amérique du Nord ; il est également connu, à l'état d'introduction, en Afrique du Sud, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ancien assistant au Muséum national d'histoire naturelle

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean RAYNAL, « JONCALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/joncales/